Date de sortie 20 mars 2019
Durée 92 mn
Réalisé par Dennis Berry
Avec Nadia Tereszkiewicz , Catarina Wallenstein , João Nunes Monteiro
Scénariste(s) Dennis Berry
Distributeur Alfama Films
Année de production 2018
Pays de production France, PORTUGAL
Genre Drame
Couleur Couleur

Synopsis

Nora sort de prison. Elle n'a qu'une seule idée en tête : retrouver une jeune artiste néo-punk qu'elle admire, Léa. Miroir l'une pour l'autre, elles vont s'aimer. Poètes, elles se perdent, se retrouvent, se trahissent. Passion folle et bataille acharnée pour trouver ensemble la beauté.

Offres VOD de Sauvages

UniversCiné HD SD UniversCiné 2 € Louer 5  € Acheter

Photos de Sauvages

GALERIE
Alfama Films / Leopardo Filmes
AFFICHE
Alfama Films / Leopardo Filmes
GALERIE
Alfama Films / Leopardo Filmes
GALERIE
Alfama Films / Leopardo Filmes
GALERIE
Alfama Films / Leopardo Filmes
GALERIE
Alfama Films / Leopardo Filmes
GALERIE
Alfama Films / Leopardo Filmes
GALERIE
Alfama Films / Leopardo Filmes
GALERIE
AFFICHE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE

Nadia Tereszkiewicz (Nora)

Nadia Tereszkiewicz (Nora)

Sauvages, affiche

Sauvages, affiche

Catarina Wallenstein (Léa), Nadia Tereszkiewicz (Nora)

Catarina Wallenstein (Léa), Nadia Tereszkiewicz (Nora)

Catarina Wallenstein (Léa), Nadia Tereszkiewicz (Nora)

Catarina Wallenstein (Léa), Nadia Tereszkiewicz (Nora)

Nadia Tereszkiewicz (Nora)

Nadia Tereszkiewicz (Nora)

Catarina Wallenstein (Léa), Nadia Tereszkiewicz (Nora)

Catarina Wallenstein (Léa), Nadia Tereszkiewicz (Nora)

Nadia Tereszkiewicz (Nora), Catarina Wallenstein (Léa)

Nadia Tereszkiewicz (Nora), Catarina Wallenstein (Léa)

Catarina Wallenstein (Léa)

Catarina Wallenstein (Léa)

Critiques de Sauvages

  1. Première
    par Sophie Benamon

    Sauvages se regarde et se vit comme une expérience sourde. Deux femmes aux destins brisés se rencontrent, l’une sort de prison après un vol qui a mal tourné, l’autre est une artiste recluse dans une maison. Dans ce huis clos, les deux protagonistes tentent de s’apprivoiser, tantôt en se balançant des banalités, tantôt en se réfugiant dans le silence. Le scénario semble glisser vers une histoire d’amour sulfureuse. Mais les scènes s’enchaînent sans force et sans trame cohérente, et rendent difficile à supporter ce duel dont on ne comprend pas les enjeux. Aux commandes, Dennis Berry (Laguna et Chloé sont ses deux derniers films) tente de faire son Bound et d’imiter les Washowski dans ce qui voudrait être un thriller pervers, mais ne se révèle qu’un pensum, entre malaise et ennui.