Titre original ROSARIO TIJERAS
Date de sortie 23 août 2006
Réalisé par Emilio Maillé
Avec Flora MARTINEZ , Unax Ugalde , Manolo Cardona
Scénariste(s) Emilio Maillé, Marcelo Figueras
Distributeur Pretty Pictures
Année de production 2006
Pays de production colombien
Genre Thriller

Synopsis

Antonio et Emilio, deux amis fortunés, se retrouvent régulièrement dans la discothèque la plus branchée de Medellin. Ils sont sous le charme de Rosario Tijeras, une très jolie fille qui travaille comme tueuse à gages...

Offres VOD de Rosario

Pas d'offres actuellement.

Photos de Rosario

DR
PRODUCTION / PRETTY PICTURES
PRODUCTION / PRETTY PICTURES
PRODUCTION / PRETTY PICTURES
PRODUCTION / PRETTY PICTURES
PRODUCTION / PRETTY PICTURES
PRODUCTION / PRETTY PICTURES
PRODUCTION / PRETTY PICTURES
PRODUCTION / PRETTY PICTURES
PRODUCTION / PRETTY PICTURES
PRODUCTION / PRETTY PICTURES

Rosario

ROSARIO ; ROSARIO TIJERAS (2005)

Film de Emilio MAILLEUnax UGALDE

ROSARIO ; ROSARIO TIJERAS (2005)

Film de Emilio MAILLEFlora MARTINEZ

ROSARIO ; ROSARIO TIJERAS (2005)

Film de Emilio MAILLEAlonso ARIAS à moto, Flora MARTINEZ et Rodrigo OVIEDO dans une BUICK décapotable

ROSARIO ; ROSARIO TIJERAS (2005)

Film de Emilio MAILLEFlora MARTINEZ

ROSARIO ; ROSARIO TIJERAS (2005)

Film de Emilio MAILLEFlora MARTINEZ et acteur non identifié

ROSARIO ; ROSARIO TIJERAS (2005)

Film de Emilio MAILLEFlora MARTINEZ

ROSARIO ; ROSARIO TIJERAS (2005)

Film de Emilio MAILLEFlora MARTINEZ

ROSARIO ; ROSARIO TIJERAS (2005)

Film de Emilio MAILLEL'affiche

ROSARIO ; ROSARIO TIJERAS (2005)

Film de Emilio MAILLEFlora MARTINEZ

ROSARIO ; ROSARIO TIJERAS (2005)

Film de Emilio MAILLEFlora MARTINEZ

Critiques de Rosario

  1. Première
    par Isabelle Danel

    Une jeune femme criblée de balles est amenée au milieu de la nuit à l'hôpital. Sa vie nous est contée en flash-back. Une vie de violence et de rapports de force à Medellin, où tout s'achète et se vend et où la liberté des filles coûte un prix exorbitant. La plastique de l'actrice principale fait beaucoup pour ce polar réquisitoire, dont la structure inutilement compliquée et la mise en scène peu inspirée affaiblissent le réalisme cru.