Date de sortie 2 mai 2012
Durée 107 mn
Réalisé par JC Chandor
Avec Kevin Spacey , Paul Bettany , Jeremy Irons
Scénariste(s) JC Chandor
Distributeur ARP
Année de production 2011
Pays de production Etats-Unis
Genre Drame
Couleur Couleur

Synopsis

La dernière nuit d’une équipe de trader, avant le crash.Pour sauver leur peau, un seul moyen : ruiner les autres…

Toutes les séances de Margin Call

Dernières News sur Margin Call

Les acteurs de Margin Call sont tous déments [critique]

Le drame sur le crash boursier de 2008 est porté par Demi Moore, Zachary Quinto, Kevin Spacey...

Photos de Margin Call

DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
Picasa
Picasa
Picasa
Picasa
Picasa
Picasa
Picasa
Picas
Picasa
Picasa
Picasa
Picasa
Franck

Margin Call

Margin Call

Margin Call le film sur la crise

Margin Call le film sur la crise

Kevin Spacey en trader

Kevin Spacey devant le PC

Zachary Quinto en trader

Zachary Quinto en trader

Margin Call au cœur de la crise

Zachary Quinto en trader

Zachary Quinto en trader

Affiche de Margin Call

Affiche de Margin Call

Affiche Allemande de Margin Call

Affiche Allemande de Margin Call

Affiche de Margin Call

Affiche de Margin Call

Affiche de Margin Call

Affiche de Margin Call

Affiche de Margin Call

Affiche Américaine de Margin Call

Affiche Américaine de Margin Call

La vie des traders

La vie des traders

Kevin Spacey en trader

Margin Call au cœur de la crise

Margin Call au c?ur de la crise

Margin Call au cœur de la crise

Margin Call les trader face à la crise

Margin Call les traders face à la crise

Margin Call au cœur de la crise

Margin Call au cœur de la crise

Kevin Spacey en trader

Kevin Spacey en trader

Margin Call au cœur de la crise

Margin Call au cœur de la crise

Margin Call au cœur de la crise

Margin Call

Affiche Française

Casting de Margin Call

Kevin Spacey
Sam Rogers
Paul Bettany
Will Emerson
Zachary Quinto
Peter Sullivan

Critiques de Margin Call

  1. Première
    par Mathieu Carratier

    Dès les premières images, cliniques et implacables, où s’organise un plan social brutal dans les locaux qui serviront de décor presque unique au film, le débutant J.C. Chandor fait preuve d’une assurance stupéfiante en montrant des fantassins en costard se déployant sur le champ de bataille. Ils ne le savent pas encore, mais les rescapés vont ensuite devoir mener une guerre – nous sommes en 2008, à l’aube (littéralement) du krach boursier qui a plombé l’économie mondiale. Heure par heure, Margin Call retrace de l’intérieur cette nuit où tout a basculé et raconte comment quelques cols blancs ont sciemment précipité le naufrage en emportant toutes les bouées avec eux. Un cauchemar éveillé en open space où l’on compare la taille de son cynisme pendant que les derniers sursauts de conscience sont étouffés par des promesses de parachutes dorés. Question ressources humaines, le réalisateur a mis le paquet. Tous déments, Spacey, Bettany, Irons, Quinto et les autres se renvoient les dialogues brillamment affûtés de Chandor avec une virtuosité déconcertante. Oubliez la décevante suite d’Oliver Stone : ce que Wall Street 2 aurait dû être – un impitoyable thriller financier en prise directe avec l’époque – s’appelle Margin Call. Vous pouvez y investir les yeux fermés.