Titre original Chiisai ouchi
Date de sortie 1 avril 2015
Durée 136 mn
Réalisé par Yoji Yamada
Avec Takako Matsu , Satoshi Tsumabuki , Takatarô Kataoka
Distributeur Pyramide Distribution
Année de production 2014
Pays de production Japon
Genre Drame
Couleur Couleur

Synopsis

Japon, 1936. Taki quitte sa campagne natale pour travailler comme bonne dans une petite maison bourgeoise en banlieue de Tôkyô. C'est le paisible foyer de Tokiko, son mari Masaki et leur fils de 6 ans. Mais quand Itakura, le nouveau collègue de Masaki, re

Offres VOD de La Maison au toit rouge

UniversCiné HD SD UniversCiné 2.99 € Louer 9.99  € Acheter
Orange HD SD Orange 2.99 € Louer 7.99  € Acheter
CANAL VOD SD HD CANAL VOD 3.99 € Louer 9.99  € Acheter

Toutes les séances de La Maison au toit rouge

Photos de La Maison au toit rouge

DR
DR
DR
DR
DR
DR
Pyramide Distribution / Shochiku Films
Pyramide Distribution / Shochiku Films
Pyramide Distribution / Shochiku Films
Pyramide Distribution / Shochiku Films
Pyramide Distribution / Shochiku Films
Pyramide Distribution / Shochiku Films
Pyramide Distribution / Shochiku Films
Pyramide Distribution / Shochiku Films
Pyramide Distribution / Shochiku Films

La Maison au Toit Rouge

La Maison au Toit Rouge

The little house

The little house

The little house

The little house

La Maison au Toit Rouge

La Maison au Toit Rouge

La Maison au Toit Rouge

La Maison au Toit Rouge

La Maison au Toit Rouge

La Maison au Toit Rouge

La Maison au Toit Rouge

La Maison au Toit Rouge

La Maison au Toit Rouge

Casting de La Maison au toit rouge

Takako Matsu
Tokiko Hirai
Takatarô Kataoka
monsieur Hirai

Critiques de La Maison au toit rouge

  1. Première
    par Christophe Narbonne

    Maître nippon (il a 83 ans), Yoji Yamada a réalisé plus de quatre-vingts films, pour la plupart inédits en France. Cette "Maison au toit rouge" devrait projeter un nouvel éclairage sur ce cinéaste influencé par Ozu dans sa manière de raconter des choses simples en économisant ses effets. Avec le portrait d’une bonne affectée au service d’une famille bourgeoise tokyoïte dans l’entre deux-guerres, Yamada décrit un monde disparu, rongé par le maintien des apparences et l’indéfectible croyance en un Japon hégémonique. Film à l’érotisme et à l’homosexualité latents, au pouvoir d’évocation comparable à celui d’une estampe, "La Maison..." déborde d’enjeux en apparence minuscules qui déclenchent des bourrasques intimes qu’on n’avait pas vu venir