Date de sortie 5 août 2015
Durée 93 mn
Réalisé par Joann Sfar
Avec Freya Mavor , Benjamin Biolay , Elio Germano
Scénariste(s) Gilles Marchand, Patrick Godeau
Distributeur Wild Bunch
Année de production 2015
Pays de production France, Belgique
Genre Thriller
Couleur Couleur

Synopsis

Elle est la plus rousse, la plus belle, la plus myope, la plus sentimentale, la plus menteuse, la plus vraie, la plus déroutante, la plus obstinée, la plus inquiétante des héroïnes. La dame dans l'auto n'a jamais vu la mer, elle fuit la police et se répète sans cesse qu'elle n'est pas folle... Pourtant...Adaptation du roman de Sébastien Japrisot

Offres VOD de La Dame dans l'auto avec des lunettes et un fusil

Orange HD SD Orange 9.99  € Acheter
CANAL VOD SD HD CANAL VOD 3.99 € Louer 9.99  € Acheter
FilmoTV HD FilmoTV 2.99 € Louer 9.99  € Acheter

Toutes les séances de La Dame dans l'auto avec des lunettes et un fusil

Dernières News sur La Dame dans l'auto avec des lunettes et un fusil

Stacy Martin : qui est la beauté de Taj Mahal ?

Révélée sous toutes les coutures par Lars Von Trier, la jeune actrice britannique revient aujourd'hui dans les salles.

Photos de La Dame dans l'auto avec des lunettes et un fusil

DR
Wild Bunch Distribution / Alicéléo / Versus Production / Waiting for Cinéma
Wild Bunch Distribution / Alicéléo / Versus Production / Waiting for Cinéma
Wild Bunch Distribution / Alicéléo / Versus Production / Waiting for Cinéma
Wild Bunch Distribution / Alicéléo / Versus Production / Waiting for Cinéma
Wild Bunch Distribution / Alicéléo / Versus Production / Waiting for Cinéma
Wild Bunch Distribution / Alicéléo / Versus Production / Waiting for Cinéma
Wild Bunch Distribution / Alicéléo / Versus Production / Waiting for Cinéma
Wild Bunch Distribution / Alicéléo / Versus Production / Waiting for Cinéma
Wild Bunch Distribution / Alicéléo / Versus Production / Waiting for Cinéma
Wild Bunch Distribution / Alicéléo / Versus Production / Waiting for Cinéma
Wild Bunch Distribution / Alicéléo / Versus Production / Waiting for Cinéma
Wild Bunch Distribution / Alicéléo / Versus Production / Waiting for Cinéma
Wild Bunch Distribution / Alicéléo / Versus Production / Waiting for Cinéma
Wild Bunch Distribution / Alicéléo / Versus Production / Waiting for Cinéma

La Dame dans l'Auto avec des Lunettes et un Fusil

La Dame dans l'Auto avec des Lunettes et un Fusil

La Dame dans l'Auto avec des Lunettes et un Fusil

La Dame dans l'Auto avec des Lunettes et un Fusil

La Dame dans l'Auto avec des Lunettes et un Fusil

La Dame dans l'Auto avec des Lunettes et un Fusil

La Dame dans l'Auto avec des Lunettes et un Fusil

La Dame dans l'Auto avec des Lunettes et un Fusil

La Dame dans l'Auto avec des Lunettes et un Fusil

La Dame dans l'Auto avec des Lunettes et un Fusil

La Dame dans l'Auto avec des Lunettes et un Fusil

La Dame dans l'Auto avec des Lunettes et un Fusil

La Dame dans l'Auto avec des Lunettes et un Fusil

La Dame dans l'Auto avec des Lunettes et un Fusil

La Dame dans l'Auto avec des Lunettes et un Fusil

Casting de La Dame dans l'auto avec des lunettes et un fusil

Freya Mavor
Dany Dorémus
Benjamin Biolay
Michel Caravaille
Elio Germano
Stefano, dit Georges

Critiques de La Dame dans l'auto avec des lunettes et un fusil

  1. Première
    par Gael Golhen

    Troisième film de Sfar et troisième réussite, troisième preuve surtout qu'on tient un (authentique) cinéaste qui n’aime rien d’autre que brouiller les pistes. L’auteur de BD s’amuse - comme dans ses précédents films - à ne surtout pas être là où on l’attend. La mécanique thriller (parfaite), la perversité de l’intrigue du roman de Japrisot (poisseuse), intéressent moins Sfar que l’esthétisme, le design. Le cinéma. Fétichiste, vénéneux, La Dame dans l’auto est finalement moins une série B qu’une rêverie fragmentée à la Lynch, un conte de fée noir et schizo façon Polanski, mais bien ancré en France. Incroyablement shooté (le chef op surdoué Manu Dacosse déjà à l’oeuvre sur Amer signe une photo sublime), incroyablement joué (la revelation Freya Mavor toute en ambivalence est parfaite, et Biolay génial en patron flippant et manipulateur), tout cela montre l’étendue du talent de Sfar, poète inspiré bien décidé à ne suivre aucune règle narrative. Il s'autorise tout au service de la jubilation visuelle et auditive, il mélange les textures, les tons, les genres et les cadences, pour livrer un film étrangement intimiste, une plongée dans le système neuronale d'une femme en pleine mutation.