Titre original Ginger & Rosa
Date de sortie 29 mai 2013
Réalisé par Sally Potter
Avec Elle Fanning , Alice Englert , Annette Bening
Scénariste(s) Sally Potter
Distributeur Eurozoom
Année de production 2013
Pays de production GB
Genre Drame

Synopsis

A Londres dans les années 60, Ginger et Rosa, deux ados inséparables, vivent ce moment unique du passage de l'enfance à l'âge adulte. Entre parano de la guerre froide et apprentissage de la liberté, révolution sexuelle et féminisme politique, blue jeans délavés et rock contestataire, cigarettes et premiers baisers, elles entrent en rébellion contre leurs mères, pour finir par se déchirer, irrémédiablement.

Offres VOD de Ginger & Rosa

Videofutur SD Videofutur 3.99 € Louer 9.99  € Acheter
Imineo SD Imineo 11.99  € Acheter

Photos de Ginger & Rosa

DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR

Ginger & Rosa

Ginger & Rosa

Ginger & Rosa

Ginger & Rosa

Ginger & Rosa

Ginger & Rosa

Poster Us

Ginger & Rosa

Ginger & Rosa

Affiche Us

Ginger & Rosa

Ginger & Rosa

Ginger & Rosa

Ginger & Rosa

Ginger & Rosa

Ginger & Rosa

Ginger & Rosa

Ginger & Rosa

Ginger & Rosa

Ginger & Rosa

Ginger & Rosa

Affiche Française

Critiques de Ginger & Rosa

  1. Première
    par Laura Meyer

    Sur le papier, on ne peut pas faire moins original que ce roman d’apprentissage sur fond de guerre froide où tout est première fois – baiser, cigarette et prise de conscience. Mais Ginger & Rosa est un peu plus qu’un Diabolo menthe à la sauce british, et ce, grâce au regard singulier de Sally Potter (Orlando, Rage), dont la mise en scène épouse les afféteries ados pour mieux mettre à nu la vulnérabilité du passage à l’âge adulte. En évoluant peu à peu du récit initiatique vers un drame oedipien plus inattendu, le film donne aussi à voir une Angleterre pas si conventionnelle que ça. À la manière néoclassique de Terence Davies dans The Deep Blue Sea ou de Joe Wright dans Reviens-moi, Sally Potter entend au fond dépoussiérer le film d’époque. Si elle n’égale pas ses deux compatriotes, c’est qu’elle se laisse trop souvent prendre au piège de la préciosité. Un écueil qu’évitent avec élégance les deux jeunes interprètes, la vénéneuse Alice Englert et la lumineuse Elle Fanning, que l’on ne quitte pas des yeux.