Titre original The hurtlocker
Date de sortie 23 septembre 2009
Réalisé par Kathryn Bigelow
Avec Jeremy Renner , Ralph Fiennes , David Morse
Scénariste(s) Mark Boal
Distributeur SND
Année de production 2009
Pays de production US
Producteurs Kathryn Bigelow Mark Boal
Genre Drame, Film de guerre

Synopsis

Bagdad, de nos jours. Le sergent-chef James, spécialiste du déminage en zone de combat, prend la tête d'une unité d'hommes ultra-entraînés. Mais ses méthodes surprennent deux de ses soldats, Sanborn et Eldridge, lorsqu'il les précipite dans un jeu mortel de guérilla urbaine, sans se soucier de leur sécurité. James se comporte comme si la mort ne lui faisait pas peur. La ville plonge dans le chaos. Ses subordonnés tentent de raisonner James, grisé par le danger. Sa vraie nature se révèle alors, et ses hommes en seront marqués à jamais...

Offres VOD de Démineurs

Orange SD HD Orange 3.99 € Louer 7.99  € Acheter
CANAL VOD SD HD CANAL VOD 3.99 € Louer 9.99  € Acheter
UniversCiné HD SD UniversCiné 2.99 € Louer 7.99  € Acheter
FilmoTV HD FilmoTV 2.99 € Louer 9.99  € Acheter
MYTF1VOD SD HD MYTF1VOD 2.99 € Louer 9.99  € Acheter

Toutes les séances de Démineurs

Dernières News sur Démineurs

Les films de Kathryn Bigelow du pire au meilleur

Est-ce que Detroit est un meilleur film que Zero Dark Thirty ?

Photos de Démineurs

DR
JONATHAN OLLEY
JONATHAN OLLEY
JONATHAN OLLEY

Démineurs

UNIT STILLS PHOTOGRAPHER

UNIT STILLS PHOTOGRAPHER

UNIT STILLS PHOTOGRAPHER

Casting de Démineurs

Jeremy Renner
Sgt William James
David Morse
Colonel Reed
Guy Pearce
Sgt Matt Thompson

Critiques de Démineurs

  1. Première
    par Mathieu Carratier

    Vous voyez la scène de roulette russe dans Voyage au bout de l’enfer ? Démineurs, c’est ça pendant deux heures. Un thriller qui vous coupe les jambes, le souffle et vous relâche en nage avec un goût de poudre au fond de la gorge.

  2. Première
    par Stéphanie Lamôme

    (...) la réalisatrice, en tournant autour de son héros, a beau s’évertuer à jouer sur les ralentis et les zooms avant/arrière, on ne voit au final qu’un type qui a chaud en train de débrancher des fils. Rien à faire, cette surenchère d’effets de style rappelle le pire de Tony Scott.