Titre original Cyrus
Date de sortie 15 septembre 2010
Réalisé par Mark Duplass, Jay Duplass
Avec John C. Reilly , Jonah Hill , Marisa Tomei
Scénariste(s) Mark Duplass, Jay Duplass
Distributeur Twentieth Century Fox
Année de production 2010
Pays de production US
Genre Comédie dramatique

Synopsis

Sept ans après son divorce, John est toujours célibataire. Il a cessé de croire à l’amour. Cédant à son ex-femme, Jamie, devenue sa meilleure amie, il accepte à contrecœur de les rejoindre, elle et son fiancé, à une fête. A la surprise générale, John y rencontre une femme, la belle et dynamique Molly.Entre eux, c’est le coup de foudre. Pourtant, John va vite découvrir qu’il existe un autre homme dans la vie de Molly : son fils de 21 ans, Cyrus, avec qui elle entretient une relation hors norme. Prêt à tout pour protéger sa mère, le jeune homme n’a pas du tout envie de la partager, et encore moins avec John.C’est le début d’une guerre. Il ne pourra y avoir qu’un seul vainqueur…

Offres VOD de Cyrus

SFR SD SFR 2.99 € Louer
Videofutur SD Videofutur 1.99 € Louer 11.99  € Acheter

Photos de Cyrus

DR
PRODUCTION
PRODUCTION
PRODUCTION
PRODUCTION
PRODUCTION
PRODUCTION
PRODUCTION

Cyrus

CYRUS (2010)

CYRUS (2010)

CYRUS (2010)

CYRUS (2010)

CYRUS (2010)

CYRUS (2010)

CYRUS (2010)

Critiques de Cyrus

  1. Première
    par Julien Samy

    (...) Jay et Mark Duplass font leurs premiers pas dans le cinéma de studio avec cette comédie acide qui tente d’allier l’amateurisme décontracté de leurs débuts avec une tendance plus mainstream. Le mariage n’est pas toujours heureux : d’un côté, la caméra tremblotante et les zooms impromptus semblent forcés et, de l’autre, la présence de John C. Reilly fait basculer le film dans la zone plus balisée des productions Judd Apatow. Comédie de l’embarras, Cyrus contient assez de situations horriblement gênantes pour faire hurler de rire les amateurs du genre, mais c’est lorsque les Duplass abordent de front leur sujet – une relation toxique quasi incestueuse – que leur film se révèle le plus percutant. Dommage qu’il s’achève sur une note un peu trop rassurante.