Titre original How To Be Single
Date de sortie 2 mars 2016
Durée 110 mn
Réalisé par Christian Ditter
Avec Dakota Johnson , Rebel Wilson , Damon Wayans Jr
Scénariste(s) Dana Fox, Marc Silverstein, Abby Kohn
Distributeur Warner Bros Pictures France
Année de production 2015
Pays de production US
Producteurs John Rickard Dana Fox Drew Barrymore
Genre Romance
D’après l’œuvre de Liz Tuccillo

Synopsis

Il y a toutes sortes de manières de vivre en célibataire. Il y a ceux qui s'y prennent bien, ceux qui s'y prennent mal... Et puis, il y a Alice. Robin. Lucy. Meg. Tom. David... À New York, on ne compte plus les âmes en peine à la recherche du partenaire idéal, que ce soit pour une histoire d'amour, un plan drague... ou un mélange des deux ! Entre les flirts par SMS et les aventures d'une nuit, ces irréductibles au mariage ont tous un point commun : le besoin de redécouvrir le sens du mot célibataire dans un monde où l'amour est en constante mutation. Un vent de libertinage souffle de nouveau sur la ville qui ne dort jamais !

Adaptation du roman de Liz Tuccillo

Toutes les séances de Célibataire Mode d'Emploi

Dernières News sur Célibataire Mode d'Emploi

Célibataire mode d'emploi : une comédie sauvée par ses actrices [critique]

Dakota Johnson, Leslie Mann, Rebel Wilson et Alison Brie draguent à la télé, ce soir.

Benoît Poelvoorde et Gérard Depardieu en tête

Si Saint-Amour trône, Zoolander 2 est à la traîne… (Source : CBO Box-Office)

Photos de Célibataire Mode d'Emploi

Critiques de Célibataire Mode d'Emploi

  1. Première
    par Caroline Veunac

    Alors qu’elle est en couple avec un chic type, Alice, par crainte de mourir idiote, le quitte pour se remettre sur le marché de la drague. Coachée par Robin, une "serial-fuckeuse", l’oie blanche apprend à profiter de son célibat. Voilà une post-comédie romantique résolue à piétiner la quête aliénante du big love sur le mode "ma plus grande histoire d’amour, c’est moi". On en a connues de plus corrosives (Bachelorette) et de plus émouvantes (5 ans de réflexion). Célibataire, mode d’emploi, qui avait pourtant de quoi s’amuser avec les mœurs de la génération Tinder, opte pour une approche modérée. Résultat : un produit plaisant mais timoré, sauvé par un casting attachant