Date de sortie 28 décembre 2016
Durée 108 mn
Réalisé par Ewan McGregor
Avec Ewan McGregor , Jennifer Connelly , Dakota Fanning
Scénariste(s) John Romano
Distributeur Mars Films
Année de production 2016
Pays de production Etats-Unis
Genre Drame
Couleur Couleur

Synopsis

À la fin des années soixante, Seymour Levov, un riche homme d'affaires, est marié à une très belle femme et mène une existence paisible... jusqu'au jour où sa fille devient une militante pacifiste contre la guerre du Vietnam et fait exploser un bureau de poste. D'après le roman éponyme de Philip Roth.

Anecdotes

Phillip Noyce passe son tour : Quand le film fait parler de lui, en juillet 2014, c'est Phillip Noyce qui est attaché à la réalisation. Mais lorsque le film refait parler de lui en février 2015, le réalisateur n'est plus attaché au projet mais marque le début à la réalisation d'Ewan McGregor.

Offres VOD de American Pastoral

UniversCiné HD SD UniversCiné 2.99 € Louer
CANAL VOD HD SD CANAL VOD 2.99 € Louer 7.99  € Acheter
Orange SD HD Orange 2.99 € Louer 9.99  € Acheter
FilmoTV HD FilmoTV 3.99 € Louer 7.99  € Acheter
MYTF1VOD HD SD MYTF1VOD 2.99 € Louer 11.99  € Acheter

Toutes les séances de American Pastoral

Dernières News sur American Pastoral

Exclu - Ewan McGregor se confie sur la saison 3 de Fargo

L’acteur incarnera deux frères bien différents l’un de l’autre. Et doit prendre du poids.

Photos de American Pastoral

DR

Casting de American Pastoral

Ewan McGregor
Seymour «Le Suédois» Levov

Critiques de American Pastoral

  1. Première
    par Frédéric Foubert

    Pastorale Américaine, le roman de Philip Roth, est l’un des monolithes de la littérature contemporaine, une fresque polysémique, un totem mystérieux ouvert à toutes les interprétations. L’histoire d’un Américain modèle, vivant dans le New Jersey prospère de l’après-Seconde Guerre mondiale, et qui va voir son monde s’effondrer après la mort de JFK et l’engagement US au Vietnam, au moment où des bombes explosent dans tout le pays et où sa propre fille s’engage dans la voie de la contestation radicale. Un roman qui a sans doute pris un sens nouveau aujourd’hui (il date de 1997), à l’heure où des parents déboussolés regardent leurs enfants partir faire le Jihad en Syrie… Pour sa première réalisation, Ewan McGregor a donc décidé de s’attaquer à ce mastodonte. Tranquille. Il s’offre le beau rôle (celui du super papa), et s’invite dans quasiment tous les plans – manière de dire qu’il a été obligé de passer derrière la caméra pour avoir enfin quelque chose d’intéressant à se mettre sous la dent en tant qu’acteur. Le résultat ressemble à un téléfilm de luxe, très carré, très propre, très sage, pas désagréable mais jamais dérangeant, tirant la prose de Roth vers une lecture assez réactionnaire et univoque. Mais cette dimension réactionnaire était d’une certaine manière contenue dans le livre. L’interprétation qu’en fait McGregor n’est donc pas totalement hors-sujet, juste un peu simpliste.