DR

Découvrez la sélection télé 100% ciné de la rédaction.

Le Convoyeur de Nicolas Boukhrief

 

Petite société de transport de fonds, la compagnie Vigilante est en pleine crise, victime de trois violents braquages dans l'année qui n'ont laissé aucun survivant. C'est dans ce contexte difficile qu'un homme, Alexandre Demarre, se présente un matin au centre-fort de Vigilante pour sa toute première journée de travail. Chômeur, flic, braqueur... Qui est cet individu et que cherche-t-il ?

C'est dans un rôle loin de l'esprit comique qui a fait son succès qu'on retrouvera Albert Dupontel ce soir sur Numéro 23. Devant la caméra de Nicolas Boukhrief, il incarne un nouveau venu mystérieux dans le monde du transfert de fonds. Un rôle qui étonnamment lui va plutôt bien. Il est d'ailleurs l'un des points forts de ce film au réalisme implacabale et plutôt bien fait. Un long-métrage qui "surprend par sa capacité à synthétiser des genres épars pour devenir un objet unique et bigrement salutaire", écrivions-nous à l'époque. En clair, un bon polar à voir.

Un film à suivre à 20h45 sur Numéro 23.

Oblivion de Joseph Kosinski

 

2077 sur la Terre dont toute la population a été évacuée. Jack Harper (Tom Cruise) est en charge de la sécurité et de la réparation des drones. Suite à des décennies de guerre contre une force extra-terrestre terrifiante qui a ravagé la Terre, Jack fait partie d’une gigantesque opération d’extraction des dernières ressources nécessaires à la survie des siens. Sa mission touche à sa fin. Dans à peine deux semaines, il rejoindra le reste des survivants dans une colonie spatiale à des milliers de kilomètres de là. Vivant et patrouillant à très haute altitude de ce qu’il reste de la Terre, la vie "céleste" de Jack est bouleversée quand il assiste au crash d’un vaisseau spatial et décide de porter secours à Julia (Olga Kurylenko),la belle inconnue qu’il renferme. Une rencontre qui va bouleverser la vie de Jack Harper.

Porté par un Tom Cruise qui excelle dans ce genre de rôle taillé pour lui, Oblivion n'est pas un grand classique de science-fiction. Mais il n'est pas non plus à jeter aux oubliettes. "Superbement illustré" comme nous le précisions dans notre critique, il est "spectaculaire et pourtant simple, réaliste et presque familier" et bénéficie d'une bande son "stupéfiante". Si techniquement le contrat est rempli, ce n'est pas vraiment le cas du côté du scénario qui est "le parent pauvre de ce film qui vaut par sa mise en scène élégante, claire et sophistiquée." Malgré ces faiblesses, Oblivion plaira sûrement aux amateurs du genre.

Oblivion est diffusé à 20h55 sur TMC

Le Pacha de Georges Lautner

 

Quand Gouvion, le fils du commissaire Joss, est assassiné, son père, qui enquête sur la ténébreuse affaire du hold-up d'une bijouterie, décide de franchir les limites de la légalité. Avec l'aide d'une fille facile, il monte un piège et tue l'assassin de son fils, qu'il pense être également le cerveau du cambriolage de la bijouterie.

"Je pense que quand on mettra les cons sur orbite t'as pas fini de tourner." Cette réplique culte est tout droit sortie du Pacha de George Lautner qui a co-scénarisé le film avec Michel Audiard et Albert Simonin. Rien d'étonnant donc à ce que les dialogues soient aussi savoureux et efficaces. Le reste du film est au diapason avec une interprétation en béton (Jean Gabin en très grande forme) et une réalisation rythmée. Que demander de plus ?

Le Pacha est diffusé à 20h55 sur W9.

Le reste du programme télé est à retrouver ici.