Nom de naissance Robert Parrish
Naissance
Columbus, Géorgie États-Unis
Décès
Profession(s) Réalisateur/Metteur en Scène
Avis

Biographie

Élevé à Hollywood, il figure tout enfant dans quelques films de Dwan (le Masque de fer, 1928), Milestone (À l'ouest rien de nouveau, 1930), Chaplin (les Lumières de la ville, 1931). Monteur, parfois producteur associé, voire ingénieur du son de nombreux films de John Ford à partir de 1933. Il reçoit un Oscar pour le montage de Sang et Or de R. Rossen (1947). En 1943, il avait coréalisé avec Garson Kanin un documentaire de propagande, German Manpower. En 1951, il dirige son premier long métrage de fiction pour l'acteur-producteur Dick Powell : l'Implacable. La suite de sa carrière a pâti, çà et là, de la volonté des producteurs qui remplacèrent des scènes par d'autres, en ajoutèrent, ou modifièrent le montage sans vergogne. Son domaine favori est l'aventure traitée à la fois avec un humour léger et un sérieux évident, qui rappelle parfois Conrad. Ses personnages sont des solitaires, souvent inquiets, ou mélancoliques, à la recherche d'une seconde chance que l'amour seul peut leur donner. Son style est à la fois soigneux et un peu nonchalant, c'est celui d'un conteur qui ne dédaigne ni de s'attarder à un détail plastique fascinant ni, au contraire, de jouer avec l'ellipse. Bref, un metteur en scène fort personnel (comme en témoignent les Brutes dans la ville, dans un registre déjà galvaudé) au sein de « l'industrie » et un authentique petit maître. Robert Parrish est l'auteur d'un excellent volume de souvenirs (J'ai grandi à Hollywood, 1980).

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 La Madone Du Désir Réalisateur -
2015 Libre Comme Le Vent Réalisateur -
2015 La flamme pourpre Réalisateur -
2015 Assignment : Paris Réalisateur -
2015 L'Enfer Des Tropiques Réalisateur -

Stars associées