Nom de naissance Im Kwon-Taek
Naissance (85 ans)
Jangseong, (Corée japonaise)
Genre Homme
Profession(s) Réalisateur, Scénariste, Réalisateur/Metteur en Scène
Avis

Biographie

Kwon-Taek Im, Kwon-Taek étant son prénom et Im son nom, l'un des réalisateurs les plus renommés de Corée du Sud, mène une formidable carrière. Avec pas moins de cent films en 45 ans de métier, dont Mandala, Mère Porteuse, La Chanteuse de Pansori, Chant de la fidèle Chunhyang, Ivre de femmes et de peinture et Souvenir, il est devenu l'exemple même du style classique coréen. Mais tout n'a pas bien commencé pour lui. Kwon-Taek passe une bonne partie de son adolescence dans la rue. Sa famille a en effet été ruinée par la guerre de Corée. Arrivé dans la ville portuaire de Busan, il trouve du travail dans une usine de recyclage de chaussures. La chance lui sourit quand ses employeurs se lancent dans le cinéma. Il devient alors coursier, avant d'être nommé assistant de production et même assistant réalisateur.C'est en 1962 que Kwon-Taek parvient se lance dans la réalisation avec Adieu fleuve Duman. Suivent une cinquantaine de films de série B dans des genres assez différents, parmi lesquels Shibjamae seonsaeng (1964), Yohwa Jang Huibin (1968) ou Hwangyaui doksori (1969). Au cours des années 70, Kwon-Taek Im change sa vision du cinéma. Il veut réaliser des films plus sérieux et surtout plus personnels. Notamment L'Arbre Généalogique, sorti en 1979.Succès en occidentPremier succès international avec Mandala (1981), projeté dans des festivals en Europe, ce film est celui de la reconnaissance pour Im Kwon-taek. Kang Soo-yeon, l'interprète principale de son film La Mère porteuse (1986), reçoit même un prix d'interprétation à la Mostra de Venise en 1987. Nouveau coup de maître en 1993 avec La Chanteuse de pansori, film multi-récompensé qui ouvre au réalisateur de nombreuses frontières.Puis il tourne en 2000 Le Chant de la fidele Chunhyang et reçoit en 2002 le prix de la mise en scène à Cannes pour Ivre de femmes et de peinture. La même année, Kwon-Taek reçoit un prix de l'Unesco pour l'ensemble de son oeuvre. Après La Pègre en 2004, il revient en 2007 avec Beyond the Years avant de réaliser Souvenir en 2008.En 2012, il se rend à la première édition du Festival du film coréen de Los-Angeles, festival durant lequel il présentera son dernier film Hanji dont aucune date de sortie n'est prévue en France.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2014 Revivre Réalisateur -
2008 Beyond The Years Réalisateur, Scénariste -
2008 Souvenir Réalisateur, Scénariste -
2005 La Pegre Réalisateur, Scénariste -
2002 Ivre De Femmes Et De Peinture Réalisateur, Scénariste -

Stars associées