Nom de naissance Hans Christian Blech
Genre Homme
Profession(s) Interprète
Avis

Biographie

Hans Christian Blech est un acteur allemand. Il est né le 20 février 1915 à Darmstadt, en Allemagne. Avant de se lancer dans le septième art, ce fils de fonctionnaire se forme à l’interprétation à l'école de théâtre de Darmstadt. Hans Christian Blech part ensuite à Baden-Baden, en 1937, où il fait ses premiers pas de comédien.Il interprète son premier rôle au cinéma dans Le Dernier appel d'Emil Jannings. Ce film, entamé en 1939, restera inachevé, la guerre s’étant déjà déclenchée. D’ailleurs, militant au front de l’Est, il en garde une cicatrice indélébile sur le visage.Cette interruption forcée de sa jeune carrière dure pratiquement sept ans. Il revient donc en 1947 sur les planches du théâtre Kammerspiele de Munich.En 1952, Hans Christian Blech épouse l’actrice Erni Wilhelmi.Trois années plus tard, il quitte la troupe munichoise et part en rejoindre d’autres (Hambourg, Berlin, Zurich, Francfort-sur-le-Main…). Il sillonne ainsi l’Allemagne divisée et les pays voisins, jusqu’à rejoindre le Burgtheater de Vienne.Tout au long de sa tournée, il coopère essentiellement avec Heinz Hilpert, Erich Engel, Fritz Kortner ou encore Hans Schweikart. Parmi les pièces notables qu’il joue à cette époque figurent La Mort de Danton de Georg Büchner, Maître Puntila et son valet Matti de Brecht et Richard III de Shakespeare.Dans le même temps, Hans Christian Blech commence à refaire son entrée, avortée en 1939, dans le monde du cinéma. Il signe ainsi sa première apparition à l’écran en 1948 dans L'Affaire Blum d’Erich Engel. Par la suite, il endosse l’uniforme de soldat allemand dans plus d’un film (Le Jour le plus long en 1962, La Bataille des Ardennes de Ken Annakin en 1965, Le Pont de Remagen de John Guillermin en 1969). Cependant, d’autres types de personnages lui réussissent à merveille, à l’image du détenu dans L'Enclos en 1961 ou du résistant dans Morituri en 1965.Outre sa langue natale, Hans Christian Blech parle couramment l’anglais et le français, ce qui lui ouvre des perspectives de carrière internationale. Désormais, il fait partie de productions colossales hollywoodiennes et françaises. Son nom s’insère alors dans les génériques à côté de vedettes telles que Bernhard Wicki, John Guillermin et Claude Chabrol.À partir des années soixante-dix, son activité est plutôt centrée sur la télévision, où on le voit à multiples reprises incarner des êtres tourmentés et mélancoliques : Tod in Astapowo en 1974, Grüß Gott, ich komm von drüben en 1978, Kennwort Möwe en 1986, La Paloma fliegt nicht mehr et Das große Fest en 1992.Hans Christian Blech enchaîne les tournages à un rythme plutôt soutenu, et ce, jusqu’à une année avant sa mort.Il sera récompensé à plusieurs reprises dans son pays, dont trois prix au Deutscher Filmpreis.Victime d’un arrêt cardiaque, Hans Christian Blech décède le 5 mars 1993 à Munich, à l’âge de soixante-dix-huit ans.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 Le Traitre Acteur Tiger
2015 Sauerbruch, Das War Mein Leben Acteur Brauer
1984 Colonel Redl Acteur Von Roden
1982 La Montagne Magique Acteur Dr BEHRENS
1978 Le Couteau Dans La Tete Acteur ANLEITNER

Stars associées