Nom de naissance Giorgio Albertazzi
Genre Homme
Profession(s) Interprète
Avis

Biographie

Giorgio Albertazzi est né le 20 août 1923 à Fiesole, située près de la ville de Florence en Italie.Dans sa jeunesse, Giorgio Albertazzi rejoint les rangs de la République de Salo ou RSI, La République sociale italienne (un État d'inspiration fasciste fondé par Benito Mussolini en Italie du Centre et du Nord le 23 septembre 1943, dans les zones contrôlées par l’armée allemande). Il est alors accusé, en 1945 et à l’âge de 22 ans, de collaborationnisme ou, en d’autres termes, de soutenir l’occupation allemande durant la Deuxième Guerre mondiale. Emprisonné pendant deux ans, il sera finalement absous et libéré en 1947. Échangeant son engagement politique hautement contestable contre une orientation purement artistique, il se consacrera dès lors à une carrière majoritairement théâtrale.Il monte sur les planches pour la première fois en 1949, et joue dans la pièce Troïlus et Cressida de Shakespeare, mise en scène par Luchino Visconti.Les années 50 seront pour lui l’occasion de lancer sa carrière en participant à une multitude d’œuvres variées telles que Gioventù Alla Sbarra et Petit monde de Don Camillo en 1952, Le Marchand de Venise en 1953, Haine, amour et trahison en 1954, Nuits Blanches en 1957, etc.La mini série télévisée L’idiota, où il joue en 1959, marque ses débuts dans un autre domaine artistique, l’écriture, puisqu'il en est également l'auteur.Le rythme constant de l’activité d’Albertazzi est maintenu par l’acteur dans les années 60. Il apparaît notamment dans Les Fausses Ingénues en 1960 et Death of a bandit en 1961 avant de jouer, cette même année, son plus grand rôle, celui qui marquera tout son parcours. Il incarne l’un des deux rôles-titres dans le célébre film à grand succès d’Alain Resnais, L’année dernière à Marienbad.L’œuvre connaît une réussite retentissante et lui vaudra une certaine notoriété et une reconnaissance publique et critique sur le plan national.Dès lors très sollicité, il est à l’affiche de Secret Violence en 1963, I married you for fun en 1967, Caroline chérie en 1968 et Jekyll en 1969 (dont il est également l'écrivain et le réalisateur).A partir des années 70, l'acteur se fait de plus en plus rare. Il participe néanmoins à des œuvres telles que L’assassinat de Trotsky en 1972, Five Women for the killer en 1974 et Blood, Sweat and Fear en 1975. Après trois apparitions télévisées dans les années 80, on le retrouve la décennie suivante dans, entre autres, Même heure, l'année prochaine en 1995 et Brigands en 1999.Le nouveau millénaire ne sonnera pas le glas du parcours d’Albertazzi puisqu’il est, par exemple, à l’affiche d’All There Is to Know en 2001 et Counselor de Gregorio en 2003. La même année, il est nommé à la tête du Théâtre de Rome tout en dirigeant, en parallèle, une école de théâtre.L’année suivante (2004), le public italien lui rend hommage en lui décernant le Prix Gassman qui récompense et salue l’ensemble de son parcours.En 2008, Giorgio Albertazzi est à l’affiche de La Rabbia.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 Orage Acteur Bernard
2015 Le Marchand De Venise Acteur H
1962 Eva Acteur Branco Malloni
1961 L'Année dernière à Marienbad Acteur l'inconnu
1952 Le Petit Monde De Don Camillo Acteur Don Pietro

Stars associées