Nom de naissance Alex Joffé
Profession(s) Interprète, Scénariste
Avis

Biographie

Un apprentissage sérieux auprès de chefs opérateurs tels que Schüfftan, Kelber et Alekan, et de scénaristes comme Aurenche, un don indéniable de l'écriture font d'abord de lui un « nègre » puis un scénariste apprécié : Ne le criez pas sur les toits (J. Daniel-Norman, 1943) ; Florence est folle (G. Lacombe, 1945) ; Millionnaires d'un jour (A. Hunebelle, 1950) ; Le 84 prend des vacances (L. Joannon, id) ; Sans laisser d'adresse (J.-P. Le Chanois, 1951). Devenu réalisateur en 1946 (Six Heures à perdre, CO : Jean Lévitte), il s'impose avec les Hussards (1955) et les Assassins du dimanche (1956) ; il connaît un très gros succès grâce à un mélodrame, Fortunat (1960), avec Bourvil, Michèle Morgan, Gaby Morlay. À l'aise dans la comédie dramatique (le Tracassin, 1961 ; les Culottes rouges, 1962), Joffé sait diriger les comédiens (Robert Hirsch dans les Cracks, 1968) et montrer une verve qui fait parfois de lui un véritable auteur.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 Six Heures A Perdre Réalisateur -
2015 Millionnaires D'Un Jour Scénariste -
2015 Florence est folle Scénariste -
1968 Les Cracks Réalisateur, Scénariste -
1965 La Grosse Caisse Réalisateur -

Stars associées