Godfather of Harlem
epix

Chris Brancato, créateur de cette nouvelle série de mafia, qui débute cette semaine aux USA, nous explique pourquoi l'histoire de Bumpy Johnson est passionnante.

Bienvenus dans le Harlem des 60's ! Ce dimanche, la chaîne américaine Epix lancera la diffusion outre-Atlantique de Godfather of Harlem, un tout nouveau drama de gangsters, écrit par Chris Brancato, le co-créateur de Narcos.

"C'est une série qui raconte la rencontre entre le monde criminel souterrain et le mouvement des droits civiques américains, à New York, dans le Harlem des années 1960", nous confiait Brancato l'an dernier, en marge du festival Séries Mania, alors qu'il était en train d'écrire le drama. L'histoire nous ramènera donc dans cette décennie révolutionnaire et montrera comment Bumpy Johnson (incarné par Forest Whitaker) était aussi bien un criminel qu'un héros pour sa communauté. Après avoir passé quelque temps à Alcatraz et avoir été arrêté environ 40 fois, ce boss mafieux est devenu le protecteur de Harlem à une époque où les droits civils commençaient à être réclamés par la rue.

 

"Bumpy Johnson est relativement méconnu du grand public, mais il est en fait un gangster légendaire de l'époque. Il était ami avec Malcolm X. Mais aussi avec Mohammed Ali", raconte le scénariste à Première. "Dans son histoire, il y a cet entrecroisement particulièrement intéressant. À la fois, Bumpy était à la tête d'un mouvement criminel, qui menait une guerre sans merci contre la mafia italienne, et en même temps il était connecté avec les figures afro-américaines de son temps. Je dirais donc que Godfather of Harlem est une série de gangsters, qui a aussi une autre couche, un autre niveau de lecture, plus politique. On examine vraiment le mouvement des afro-américains de notre pays, tout en montrant cette guerre de truands."

"Bumpy est un personnage bien plus intéressant que Frank Lucas"

Et si son nom vous dit quelque chose, c'est certainement à cause d'American Gangster, l'excellent thriller de Ridley Scott, sorti en 2007. "C'est intéressant, parce que j'ai écrit un film sur Bumpy Johnson il y a des années, qui s'appelait Les Seigneurs de Harlem (en 1997, avec Laurence Fishburne au casting). Ca racontait l'histoire de Bumpy, mais dans les années 1930", se rappelle Chris Brancato. "Et on se rend compte qu'il était encore aux affaires, au pouvoir si l'on peut dire, dans les années 1960 ! Du coup, j'ai eu envie de raconter son histoire à cette époque, pendant le mouvement des droits civiques. Montrer comment tout cela l'a changé. Et puis j'ai réalisé en cours de route qu'en fait, Bumpy Johnson était aussi un personnage au début du film American Gangster. Alors si on veut, on peut le voir comme ça, comme un préquel d'American Gangster. On raconte les 5 ou 6 années qui ont précédé American Gangster. Mais à mon avis, je crois que Bumpy était en réalité un personnage bien plus intéressant que celui de Frank Lucas (Denzel Washington) !"