DR

La star de la célèbre série américaine invite ses concitoyens à accueillir les réfugiés syriens et donne l'exemple.

Quand Mandy Patinkin ne traque pas les terroristes en tant qu'agent de la CIA dans Homeland, il vole au secours des réfugiés du Moyen-Orient dans le monde réel. Membre de l'International Rescue Committee, l'acteur a récemment aidé plusieurs bateaux de réfugiés syriens à débarquer sur l'île de Lesbos et en a profité pour poster une vidéo forte qui a ému beaucoup d'internautes (voir çi-dessous). Très choqué, à son retour aux Etats-Unis, par les discours qu'il juge "haineux" et "intolérants" de Donald Trump, le comédien a accordé une longue interview à Variety dans laquelle il encourage ses concitoyens à accueillir ceux qui fuient la violence de DAESH. 

Le créateur de Homeland parle de L'Etat Islamique et des Attentats de Paris

"Il n'y a pas eu un seul accident lié au terrorisme qui ait été commis par un réfugié politique dans ce pays depuis le 11 septembre 2001. C'est un fait" Explique Mandy Patinkin, très ému, devant les journalistes. "Les gens qui sont fichés pour terrorisme peuvent acheter une arme légalement. Ce sont de ces personnes, et non pas des réfugiés, dont nous devons avoir peur. Trouvez-un de ces centres de réfugiés et rencontrez ces familles. Invitez-les à dîner chez vous. Présentez-les à vos voisins. Invitez-les à votre lieu de culte. Faites-en sorte qu'ils se sentent accueillis dans ce pays." Encourage la star de la série dramatique.

Désormais activiste, Mandy Patinkin a décidé de montrer l'exemple en fraternisant avec une famille de migrants syriens récemment relogée dans le New Jersey. "Le père était un avocat en Syrie et il a dû tout laisser derrière lui. Leur histoire d'immigration américaine réussie ne demande qu'à s'écrire." Il entend également profiter de son statut d'acteur pour attirer l'attention du public sur ces évènements. "Je tenais à me connecter avec la réalité, pour m'opposer un peu au monde fictionnel dans lequel je vis. J'ai voulu apporter mon aide à ces personnes qui veulent s'échapper d'un véritable enfer. J'y revois ma famille qui fuyait les nazis il y a 70 ans."

Homeland aura une saison 6, Showtime renouvelle aussi The Affair

"Homeland décrit ce que nous vivons en ce moment même"

Les amateurs de Homeland ne pourront s'empêcher de dresser un parallèle entre l'acteur et le personnage qu'il incarne dans la série de Showtime : "C'est un être humain profondément optimiste et plein d'espoir"  explique l'acteur de 63 ans qui avoue partager la même vision du monde que cet agent dévoué de la CIA. Il en profite pour saluer l'audace d'Alex Gansa et de son équipe de scénaristes :" Les scénaristes de Homeland sont en train d'écrire ce que nous vivons en ce moment même. Il faut être aveugle, sourd et bête pour ne pas voir le drame humanitaire qui se cache derrière la crise du Moyen-Orient." A noter que malgré les thèmes géopolitiques forts abordés par les showrunners de la série (terrorisme, crise du moyen-orient), Homeland a essuyé beaucoup de critiques pour son ethnocentrisme et a même été accusé de racisme. Voir l'article ici

Un Saul plus humaniste que jamais ?

Alors que la fiction rejoint la réalité, Mandy Patinkin a donné quelques pistes quant à l'arc narratif qu'il aimerait que vive son personnage dans la prochaine et sixième saison de Homeland. "Je veux que Saul avertisse tous les grands pontes industriels que ce que les Etats-Unis ont fait avec les drones, la violence, les champs de bataille n'a pas fonctionné. Nous avons gagné la bataille mais perdu la guerre. Je veux que Saul porte le message que les milliards et les milliards de dollars que nous avons dépensés à combattre le terrorisme ont été gaspillés en vain. Nous devons dépenser notre argent pour aider ces personnes à vivre une vie meilleure. C'est comme ça qu'il faut combattre DAESH. C'est comme ça qu'on donne de l'espoir aux gens."

Les scénaristes de la sixième saison de Homeland auront de quoi trouver de l'inspiration.