First Man Damien Chazelle Ryan Gosling
Universal Pictures International France

Ryan Golsing serait en train de laisser passer une offre de Netflix pour produire son prochain film en tant que réalisateur.

Ryan Gosling va repartir derrière la caméra : c'est le directeur de la photographie Benoît Debie qui a révélé l'information dans le dernier numéro de Cinemateaser, consacré aux Frères Sisters, le western de Jacques Audiard (en salles le 19 septembre) dont Debie fait la photo. On ne sait pas encore de quoi va parler le deuxième long-métrage de Gosling en tant que réalisateur, mais on sait déjà que Ryan est en train de refuser une offre de Netflix : le studio accepterait de produire et distribuer son film à condition qu'il le tourne en numérique, ce qui ne plaît guère à Gosling et à son fidèle chef op Debie, qui a également éclairé Lost River, le premier film de Gosling en tant que réalisateur. Ryan Gosling refuserait-il d'aller sur Netflix alors que Martin Scorsese (qui termine The Irishman pour la plateforme), Alfonso Cuarón (dont Roma, tourné en pellicule 70mm et qui vient de triompher au Festival de Venise, a été acheté par Netflix), les frères Coen (The Ballad of Buster Scruggs a été aussi récompensé à Venise) ou encore Paul Greengrass ont accepté de se faire débaucher ?

Lost River : sublime et d’une ambition folle, le premier film de Ryan Gosling est une claque

Projeté au Festival de Cannes 2014, Lost River était une odyssée superbe dans la banlieue sinistrée de Detroit, shooté comme une fable gothique pleine de néons. Un film qui donnait pleinement confiance aux capacités d'auteur de cinéma de Ryan. Autant dire qu'on attend avec impatience des nouvelles du deuxième Gosling : en attendant, on retrouvera le héros de Drive et La La Land dans First Man : Le Premier homme sur la Lune le 17 octobre prochain. Bande-annonce :

A lire aussi sur Première