10 films pour enfants à revoir en famille
Le Pacte/Walt Disney Company France/Dreamworks/Warner Bros/Splendor Films/Warner Columbia

Alors que les fêtes de fin d’année démarrent, c’est l’occasion de passer de bons moments en famille. Pourquoi pas devant un film pour enfants qui plaira aussi aux parents ?

Minuscule – La Vallée des fourmis perdues
Après avoir connu un joli succès à la télévision, au sein d’une série animée de qualité diffusée sur France 5 à partir de 2006, les mini-insectes ont envahi le grand écran début 2014. Pour charmer une nouvelle fois le public : animés en 3D sur de véritables décors naturels, la fourmi, sa copine la coccinelle et l’araignée mélomane ont conquis un million et demi de spectateurs. Une réussite méritée, tant ce long métrage mi-live, mi-animé fourmille d’idées et de références rigolotes : les clins d’œil, de Star Wars au Seigneur des Anneaux, sont tous bien pensés et amuseront autant les petits que les grands. A ne pas manquer avant de découvrir sa suite, Les Mandibules du bout du monde, à partir du 30 janvier 2019 au cinéma.

Bande-annonce de Minuscule 2 : Les petits insectes partent à l’aventure en Guadeloupe

Qui veut la peau de Roger Rabbit
En parlant de création mi-live, mi-animée au rendu bluffant : trente ans après sa sortie, le film de Robert Zemeckis, lettre d’amour aux "toons" de notre enfance, est toujours aussi impressionnant. Entouré de Roger et Jessica Rabbit, mais aussi de Baby Herman, Betty Boop ou Bugs Bunny et Daffy Duck, Eddie Valiant (Bob Hoskins) enquête entre le monde des hommes et celui des créatures animées où il finira par découvrir les maléfiques intentions du juge DeMort (Christopher Lloyd). Attention à ne pas y jeter un œil trop jeune, cependant : la trempette a traumatisé plus d’un spectateur !

 

Dragons
Après plusieurs films d’animation comiques (Shrek, Madagascar, Kung-fu Panda…), Dean DeBlois et Chris Sanders ont bluffé tout le monde en 2010 en livrant pour Dreamworks le premier Dragons, adaptation libre du roman pour enfant de Cressida Cowell, qui raconte comment le jeune viking Harold et la créature Krokmou ont su s’apprivoiser. Visuellement au top, ce projet a surtout marqué les esprits pour son fond bouleversant. Tout comme sa suite sortie en 2014, d’ailleurs. Le troisième opus, Le Monde caché, est prévu pour février 2019 au cinéma, et le suspense est à son comble !

 

Kirikou et la Sorcière
Joyeux anniversaire, Kirikou ! Le premier film de Michel Ocelot, inspiré d’un conte africain, fête ses 20 ans en 2018. En 1998, donc, cet univers poétique et coloré attirait plus d’un millions de curieux dans les salles. Un joli succès qui a permis au studio Les Armateurs de lui offrir des suites : Les Bêtes sauvages, en 2005, puis Les Hommes et les femmes, en 2012. Kirikou a même été le héros d’un jeu vidéo ! "Kirikou n’est pas grand, mais il est vaillant", la preuve.

 

Mon Voisin Totoro
Impossible de parler de films pour enfant sans citer le maître Hayao Miyazaki. Totoro, sorte de gros chat gris protecteur des forêts, vient de fêter ses 30 ans, et il n'a pas pris une ride : ses images restent à la fois magnifiques et troublantes, et ses réflexions écologiques sont toujours autant d'actualité. Sa version française, disponible aujourd'hui en DVD et blu-ray, date de 1993 : parmi ses talents, on retrouve une toute jeune Mélanie Laurent, fille de l'acteur et doubleur Pierre Laurent (voix de Ned Flanders dans Les Simpson, entre autres), qui double la petite Satsuki.

Mon Voisin Totoro a 30 ans : "C’est un film simplement beau" [critique]

Les Goonies
En 1985, Steven Spielberg, Richard Donner et Chris Columbus concoctaient un film d'aventure divertissant à souhait : une chasse au trésor sous un quartier résidentiel d'une banlieue américaine. De pièges en surprises (bonnes ou mauvaises), un groupe de gamins et d'ados part en quête du navire de Willy le Borgne. A découvrir à partir de 8-10 ans cependant : entre le monstrueux Sinok et les gros mots qui fusent, Les Goonies peut choquer les plus jeunes. A moins que vos enfants n'aiment se faire peur, évidemment.

En vrai, vivre dans la maison des Goonies, c'est (parfois) un cauchemar

Monstres et cie
"Boo ?" Difficile de choisir entre tous les chefs-d’œuvre de Pixar, alors misons sur l’un de ceux qui se revoit avec le plus de plaisir. Rempli à craquer de gags visuels géniaux, de jeux de mots et de doubleurs en grande forme, Monstres et cie est aussi l’un des films d’animation les plus attachants qui soit. Sans compter qu’il n’y a rien de tel pour calmer les petits effrayés par les bestioles qui se cacheraient dans leur placard ou sous leur lit la nuit. Après avoir rencontré Bob et Sully, plus besoin de veilleuse pour s’endormir !

 

La Famille Addams
A propos de cauchemar, et si on repassait une soirée dans la demeure hantée de La Famille Addams ? Véritable classique d’humour noir, cette comédie reste malgré tout familiale et elle se revoit sans jamais lasser. Tout comme sa suite, sortie en 1993, qui est tout aussi réussie. Le casting y est pour beaucoup : Anjelica Huston, Raul Julia, Christina Ricci ou Christopher Lloyd sont tous géniaux en créatures de la nuit tour à tour sadiques, amusants et touchants.

 

Wallace et Gromit Le Mystère du Lapin-Garou
Il n'y a pas qu'à Hollywood, en France ou au Japon que les animateurs ont du talent. Chez Aardman, les productions en stop-motion, mises en mouvement à partir de créations en pâte à modeler telles que Chicken Run ou Shaun le Mouton, sont drôlement chouettes. Surtout cet hommage malin aux films d'horreur, qui entraîne l'inventeur Wallace et son chien Gromit dans une folle aventure, où les légumes sont victimes des gourmands et où un lapin géant se prend pour un loup-garou. Déjanté comme tout, cet opus sorti en 2005 amusera autant les petits que les grands. 

 

Le Roi Lion
Pour patienter jusqu’en juillet 2019, mois de sortie du remake de Jon Favreau en animation 3D, révisons nos classiques Disney en revoyant Le Roi Lion, supervisé par Roger Allers et Rob Minkoff en 1994. Plus gros succès animé de l’époque, il n’a rien perdu de sa puissance émotionnelle, ni de ses qualités visuelles ou sonores. Tout est bon dans ce Roi Lion, de ses chansons entêtantes à ses plans inondés de soleil en passant par sa narration fluide qui passe d’un instant à l’autre du rire aux larmes. "C’est l’histoire de la viiiie. Le cycle éterneeeel…"

Dix films de Noël à revoir pendant les fêtes