The Wretched
IFC Films

En cette période de confinement, il cartonne dans les Drive-In, seuls cinémas ouverts du pays.

Ca ne se compte pas en milliards, ni même en millions de dollars, mais The Wretched est bien en train de dominer le Box Office aux Etats-Unis, depuis le mois d'avril. Avec ses quelques 700 000 $ de recettes sur le sol américain (sur une douzaine d'écrans seulement), le film d'horreur à tout petit budget est en train de réaliser un exploit inédit depuis Black Panther en 2018 : rester 5 semaines en tête du Box Office US !


Il faut préciser qu'il est l'un des seuls films sortis en salles depuis deux mois. Et quand on dit dans les salles, on parle plutôt de cinéma en plein air, dans les Drive-In (ou Ciné-Parcs) du pays qui sont restés ouverts malgré le confinement. Une stratégie payante pour IFC Films, le studio spécialisé derrière ce thriller surnaturel. Alors que tous les grands studios ont choisi de repousser leurs sorties, IFC Films a décidé de conserver son calendrier, comme si de rien n'était. Cela a permis à la société de se tailler une place de choix au Box Office, même si les montants ne font certainement pas rêver Disney et Warner Bros.

"Les drive-in proposent traditionnellement des gros hits", note la coprésidente d'IFC Films, Lisa Schwartz, interrogée par Variety. "Notre introduction dans ces cinémas a eu lieu au bon moment car elle avait du sens des deux côtés." 

Dans les semaines à venir, d'autres studios suivront le même chemin, avec par exemple le drama musical The High Note et la comédie romantique Palm Springs, portée par Andy Samberg. Une concurrence accrue pour IFC Films, qui ne devrait pas être un problème  Car certains États commencent à assouplir les mesures de confinement et plus de 150 espaces de cinéma en plein air ont obtenu la permission d'ouvrir. "Il y a une fenêtre d'opportunité pour réussir, et IFC prend ce risque et innove", commente dans Variety un analyste du box-office. "Un studio comme Warner Bros. ne peut pas courir ce risque car il perdrait de l’argent, même si les drive-in étaient bondés. On n’attend pas grand-chose d'un film comme The Wretched. Si le film génère 1 million de dollars, ce sera comme si un autre studio gagnait 100 millions de dollars !"