Les Mutants de l'espace
E.D. Distribution

Retour sur les films primés au "plus beau des festivaux".

Cette année, crise sanitaire oblige, le Festival international du film d’animation d’Annecy se déroule intégralement en ligne, du 15 au 30 juin. Pour célébrer cette 60e édition très particulière, Première vous propose d’élire le meilleur film primé du festival, le « Cristal des Cristal » (vous pouvez voter en fin d’article). Aujourd’hui, zoom sur le déjanté Les Mutants de l'espace, réalisé par Bill Plympton en 2001.

Le sacre de la contre-culture et de la dissidence. Avec ce long métrage, l’infernal Bill Plympton, punk de l’animation, signe une parodie de la parodie Mars Attacks ! ou des originaux La Guerre des mondes et Independence Day. Style crayonné et anguleux, animation réduite, furia anti-establishment… dans son film, Plymton délaisse vite la satire pour un shoot de surréalisme dont le but est clair : tourner en dérision la conquête de l’espace et plus globalement le libéralisme yankee. À voir en ce moment en VOD sur Orange.

Le synopsis des Mutants de l'espace : L'astronaute Earl Jensen part en mission pour le compte du Dr Frubar, laissant derrière lui sa petite fille de cinq ans, Josie. Mais ce dernier l'abandonne dans l'espace. Vingt ans après, Josie, qui travaille dans un observatoire découvre que l'astéroïde sur le point de s'écraser n'est autre que la capsule de son père. A son retour, celui-ci raconte son aventure chez le "Peuple Nez". Mais lors d'une réception donnée en son honneur, un vaisseau spatial atterrit d'où sortent cinq mutants de l'espace. Earl Jensen est tué pendant la poursuite. Les mutants, déguisés en hommes d'affaires se lancent à la poursuite du Dr Frubar. Ce dernier leur échappe à bord de son nouveau vaisseau Publicité, et avoue à la foule que les mutants sont les innocentes victimes animales d'un programme d'expérimentation spatiale.

Bande-annonce :

Comment fabriquer des films d'animation pour presque rien ? Les conseils de Bill Plympton

Vous pouvez voter ci-dessous :