DR

On regarde quoi ce week-end ? De l'horreur en huis clos, le premier long de Ryan Gosling, et une comédie dingue avec Dany Boon.

Don't Breathe - La Maison des ténèbres

Fede Alvarez avait réussi son remake d'Evil Dead, et avait confirmé son talent -et son oeil- avec son deuxième long, le racé Don't Breathe - La Maison des ténèbres. Trois jeunes cambiroleurs sont coincés dans la maison d'un vieil aveugle. Une sorte de Panic Room inversé en mode bis, étouffant et shooté au cordeau, qui pourrait bien devenir culte.
>>>Pour voir Don't Breathe en VOD, rendez-vous sur sa fiche film

Lost River

Ca y est, vous avez vu six fois La La Land ? Alors il est temps de réhabiliter Lost River, premier -et unique pour l'instant- film réalisé par Ryan Gosling, ou d'ailleurs il ne joue pas. Un conte "sublime et d'une ambition folle" nous racontait Vanina Arrighi de Casanova en sortant de la projection cannoise, enchantée par le surréalisme fantastique de cette histoire entre Stephen King et David Lynch qui nous entraîne dans les ténèbres lumineux d'une ville à l'abandon magnifiée par la photo de Benoît Debie, chef op de Gaspar Noé.
>>>Pour voir Lost River en VOD, rendez-vous sur sa fiche film

Radin !

Un simple conseil : faites attention aux vingt dernières minutes du film, qui épiloguent en mode mélo relou cette comédie absolument brillante dans sa première heure. Dany Boon est fabuleux de précision (il se rapproche même de De Funès dans une scène déjà mythique de signature de chèque) et est un véritable chef d'orchestre autour duquel gravitent des seconds rôles bien tapés -dont Laurence Arné, magnifique en violoncelliste qui marmonne. Regardez Radin !, promis, c'est drôle.
>>>Pour voir Radin ! en VOD, rendez-vous sur sa fiche film