DR

Dans Braqueurs, il est impressionnant en dealer menaçant. Kaaris nous dit ce qu’il pense des rappeurs au cinéma.

Quand on lui demande si sa performance remarquée dans Braqueurs l’incite à poursuivre l’aventure au cinéma, Kaaris se montre humble et prudent. "Je ne suis pas acteur. Je me considère plutôt comme un guest. Dans la musique il y a quelque chose de palpable que je ne retrouve pas au cinéma. Le seul point commun, c’est le rythme. Dans les deux cas, pour être juste, il faut avoir une certaine idée du rythme."
Les rappeurs suivants ont-ils le "rythme" ? Voici ses réponses.

Cinq films à voir avant Braqueurs, par Julien Leclercq

Ice Cube dans Boyz N the Hood (John Singleton, 1991)

À l’époque, on a tous été traumatisés par sa prestation. Son côté gangsta, popularisé par son groupe NWA, était parfait pour le rôle. De mon côté, je n’ai pas du tout cultivé ça pour jouer mon personnage. J’ai tenté de me rapprocher le plus possible de ce que m’en disait Julien. Je ne sais pas s’il faut être un dur pour jouer un sale type tel que Salif. L’important c’est d’être juste et de se mettre au niveau de ses partenaires.

Ice T dans New Jack City (Mario Van Peebles, 1991)

J’adore le film mais, bizarrement, je ne me souviens que de Wesley Snipes dedans… À choisir, je préfère Ice-T dans New York, unité spéciale. Mais ce que je préfère vraiment chez lui, c’est sa femme –Coco Austin. Je crois qu’elle a tourné des trucs érotiques !

Snoop Dogg dans Bones (Ernest Dickerson, 2001)

No video provider was found to handle the given URL. See the documentation for more information.

Tiens, je ne l’ai pas vu celui-là. Il faut dire que Snoop a fait beaucoup de daubes qui sortent directement en dvd ! En général, j’évite. En revanche, pour être honnête, j’avais bien aimé sa prestation dans Baby Boy (John Singleton, 2001), où il tenait un second rôle aux côtés de Tyrese.

Eminem dans 8 Mile (Curtis Hanson, 2002)

Je crois que c’est le meilleur film sur le rap jamais tourné. Eminem est incroyablement juste dedans et le résultat dégage une force inégalée. C’est mieux que Réussir ou Mourir (Jim Sheridan, 2005), qui n’est pourtant pas mauvais. Mais 50 Cent n’est pas un bon acteur, à mon sens.

MC Jean Gab’1 dans Banlieue 13 (Pierre Morel, 2004)

Je ne me souviens pas qu’il jouait dedans. Il aurait pu aller loin, lui, comme acteur, non ?

Joey Starr dans Polisse (Maïwenn, 2011)

Je suis à la base un fan de NTM et donc de Joey Starr. Il a prouvé avec ce film qu’il était un grand acteur. De toute façon, il peut tourner ce qu’il veut, même des grosses comédies pourries, c’est Joey Starr.

@chris_narbonne

Braqueurs est aujourd'hui dans les salles :