Titre original War Dogs
Date de sortie 14 septembre 2016
Durée 115 mn
Réalisé par Todd Phillips
Avec Jonah Hill , Miles Teller , Ana de Armas
Année de production 2016
Pays de production États-Unis
Couleur Couleur

Synopsis

2007. Pendant que l'armée US se bat en Irak, David et Efraim, deux potes d'une vingtaine d'années, se la coulent douce à Miami. Leur business leur permet de vivoter tranquillement – jusqu'au jour où ils entendent parler d'un dispositif confidentiel du gouvernement. Ils comprennent alors qu'ils peuvent se faire un maximum d'argent en répondant à des appels d'offres de l'armée américaine. Ils ne tardent pas à empocher de grosses sommes et à mener la grande vie. Mais tout dégénère lorsqu'ils décrochent un contrat de 300 millions de $ ! Leur job : armer les soldats afghans. Une mission à haut risque qui les mettra nez à nez avec des types effrayants d'autant plus que certains appartiennent au gouvernement…

Offres VOD de War Dogs

Orange SD HD 4K Orange 3.99 € Louer 9.99  € Acheter
CANAL VOD SD HD CANAL VOD 3.99 € Louer 9.99  € Acheter
MYTF1VOD HD SD MYTF1VOD 9.99  € Acheter

Toutes les séances de War Dogs

Dernières News sur War Dogs

Pour Todd Phillips, on ne peut plus rire de tout au cinéma

"Essayez d’être drôle dans cette culture "woke.""

Virginie Efira et Jonah Hill sont en tête du top français

Victoria et War Dogs doublent Frantz et Ben-Hur.

Photos de War Dogs

DR

Casting de War Dogs

Jonah Hill
Efraim Diveroli
Miles Teller
David Packouz

Critiques de War Dogs

  1. Première
    par Gael Golhen

    Deux escrocs minables et fumeurs de joints deviennent des vendeurs d’armes pour l’armée US en plein conflit irakien. Il y a dans cette histoire folle (rapportée par un journaliste de Rolling Stone) un script en or qui aurait pu devenir le Loup de Wall Street des marchands de mort. Mais Todd Phillips, patron de la comédie trash, a décidé d’emmener le film vers des zones plus sûres. War Dogs a donc été conçu comme un circuit de F1 pour Jonah Hill. Il n’a jamais été aussi drôle et aussi rapide dans la répartie. Les séquences au cours desquelles il perd les pédales à force d’excès sont des armes de destruction massive. Manque juste le regard ambigu pour en faire autre chose qu’un film distrayant.
    Gaël Golhen