Date de sortie 16 janvier 2019
Durée 112 mn
Réalisé par Eva Ionesco
Avec Isabelle Huppert , Galatéa Bellugi , Melvil Poupaud
Scénariste(s) Eva Ionesco, Simon Liberati
Distributeur KMBO
Année de production 2019
Pays de production France
Genre Drame
Couleur Couleur

Synopsis

Paris 1979, au cœur des années Palace. Haut lieu de la nuit où se retrouvent artistes, créatures et personnalités, guidés par une envie de liberté.
Rose, une jeune fille de 16 ans issue de la DASS, et son fiancé Michel, 22 ans, jeune peintre désargenté, vivent leur première grande et innocente histoire d’amour.
De fêtes en fêtes, ils vivent au jour le jour, au gré des rencontres improbables de la nuit.
Lors d’une soirée, Rose et Michel font la connaissance de Lucille et Hubert, de riches oisifs, qui vont les prendre sous leur aile et bousculer leur existence.

Offres VOD de Une jeunesse dorée

UniversCiné HD SD UniversCiné 4.99 € Louer 9.99  € Acheter
Orange SD HD Orange 3.99 € Louer 9.99  € Acheter

Toutes les séances de Une jeunesse dorée

Photos de Une jeunesse dorée

AFFICHE
KMBO / Macassar Productions / NJJ Entertainment / Diligence Films / Scope Pictures
AFFICHE

Une jeunesse dorée, affiche

Une jeunesse dorée, affiche

Critiques de Une jeunesse dorée

  1. Première
    par Thomas Baurez

    Eva Ionesco poursuit sa trilogie inspirée par son enfance et son adolescence mouvementées, entamée avec My Little Princess. Et ce en nous plongeant au coeur des années Palace où son héroïne de 16 ans et son petit ami de six ans son aîné vivent au jour le jour les rencontres improbables de leurs nuits, peuplées de fêtes et d’addictions en tout genre, avant qu’un couple de riches ne décide de les prendre sous son aile. On retrouve ici décuplés tous les défauts de My Little Princess : une artificialité permanente, un penchant épuisant pour l’hystérie et le fantôme de ces fameuses années Palace, soi-disant délirantes et foisonnantes, qui, ici – faute de moyens et d’ampleur de mise en scène – paraissent bien pâles et ennuyeuses. Au milieu de cet océan de torpeur, surnage une pépite : Galatéa Bellugi, déjà remarquée dans Keeper et L’Apparition.