Toutes les critiques de Un Printemps À Paris

Les critiques de Première

  1. Première
    par Olivier de Bruyn

    Savante arithmétique scénaristique et composition millimétrée des plans: Bral, fidèle aux figures imposées du polar, n'en oublie pas pour autant Robert Bresson et Jean-Pierre Melville, ses vieilles amours. Son nouveau film, joliment ciselé par le style et l'humour, n'égale pas ses opus antérieurs mais suscite une sympathie et une adhésion.