Titre original The Last Station
Date de sortie 8 décembre 2010
Réalisé par Michael Hoffman
Avec Christopher Plummer , Helen Mirren , James McAvoy
Scénariste(s) Michael Hoffman
Distributeur Kinovista
Année de production 2010
Pays de production DE,RU,GB
Producteurs Andreï Konchalovsky
Genre Biopic

Synopsis

Après cinquante ans de mariage, la comtesse Sofya Andreïevna, épouse aimante et dévouée de Léon Tolstoï, voit son monde s’écrouler soudain sous ses pieds. Au nom de sa nouvelle religion, le célèbre écrivain est en effet prêt à renoncer non seulement à son récent titre de noblesse, mais aussi à ses biens et à sa famille, décidé à terminer ses jours dans la pauvreté, l’austérité et la chasteté.pagebreakSofya Andreïevna qui a dédié sa vie à cet époux extraordinaire, lui a donné treize enfants et a même copié Guerre et Paix à six reprises de ses propres mains, découvre avec horreur les agissements du fidèle disciple Chertkov qui essaie de convaincre le grand Tosltoï de modifier son testament en laissant les droits de ses romans au peuple Russe plutôt qu’à sa famille ! Aussi indignée que révoltée et blessée, la comtesse se bat férocement contre ce qui constitue à ses yeux une insupportable injustice vis-à-vis d’elle et de ses enfants. Tout empire quand la passion qu’elle met à rappeler à son époux, les années, les difficultés et surtout leur amour, sert davantage le dessein de Chertkov et conforte Tolstoï dans son désir de simplicité, d’authenticité et de paix.

Offres VOD de Tolstoï, le dernier automne

Imineo SD HD Imineo 4.99 € Louer 10.99  € Acheter
Orange SD Orange 2.99 € Louer 7.99  € Acheter
CANAL VOD SD HD CANAL VOD 3.99 € Louer 9.99  € Acheter
MYTF1VOD SD MYTF1VOD 2.99 € Louer 7.99  € Acheter
FilmoTV SD FilmoTV 2.99 € Louer 8.99  € Acheter

Photos de Tolstoï, le dernier automne

DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
PRODUCTION
PRODUCTION
PRODUCTION
PRODUCTION
PRODUCTION

Tolstoï, le dernier automne

Tolstoï, le dernier automne

TOLSTOI, LE DERNIER AUTOMNE ; THE LAST STATION (2009)

TOLSTOI, LE DERNIER AUTOMNE ; THE LAST STATION (2009)

TOLSTOI, LE DERNIER AUTOMNE ; THE LAST STATION (2009)

TOLSTOI, LE DERNIER AUTOMNE ; THE LAST STATION (2009)

TOLSTOI, LE DERNIER AUTOMNE ; THE LAST STATION (2009)

TOLSTOI, LE DERNIER AUTOMNE ; THE LAST STATION (2009)

TOLSTOI, LE DERNIER AUTOMNE ; THE LAST STATION (2009)

TOLSTOI, LE DERNIER AUTOMNE ; THE LAST STATION (2009)

TOLSTOI, LE DERNIER AUTOMNE ; THE LAST STATION (2009)

TOLSTOI, LE DERNIER AUTOMNE ; THE LAST STATION (2009) legende :

TOLSTOI, LE DERNIER AUTOMNE ; THE LAST STATION (2009) legende :

TOLSTOI, LE DERNIER AUTOMNE ; THE LAST STATION (2009) legende :

TOLSTOI, LE DERNIER AUTOMNE ; THE LAST STATION (2009) legende :

TOLSTOI, LE DERNIER AUTOMNE ; THE LAST STATION (2009) legende :

TOLSTOI, LE DERNIER AUTOMNE ; THE LAST STATION (2009) legende :

Affiche Us

TOLSTOI, LE DERNIER AUTOMNE ; THE LAST STATION (2009) legende :

Affiche Française

TOLSTOI, LE DERNIER AUTOMNE ; THE LAST STATION (2009)

TOLSTOI, LE DERNIER AUTOMNE ; THE LAST STATION (2009)

TOLSTOI, LE DERNIER AUTOMNE ; THE LAST STATION (2009)

TOLSTOI, LE DERNIER AUTOMNE ; THE LAST STATION (2009)

TOLSTOI, LE DERNIER AUTOMNE ; THE LAST STATION (2009)

Casting de Tolstoï, le dernier automne

Helen Mirren
Sofya Andreïevna
James McAvoy
Valentin Bulgakov

Critiques de Tolstoï, le dernier automne

  1. Première
    par Emilie Lefort

    S’il y a bien une chose qui restera graver en mémoire à la fin de Tolstoï, le dernier automne, ce sont les prestations de Christopher Plummer et Helen Mirren. Respectivement Tolstoï et Sofya Andreïevna (son épouse), ils offrent un jeu tout en finesse et en émotion. La discrétion et la sagesse de Plummer vient contrecarrer la flamboyance et l’énergie de Mirren. Ce ying et yang rythment le récit de la vie d’un des plus grands écrivains mondiaux. Le scénario ne nous apprend rien de neuf sur lui (pour ça, y a les manuels scolaires), mais ces 2h passées à ses côtés nous donnent la sensation d’avoir vécu un véritable moment d’Histoire.

  2. Première
    par Christophe Narbonne

    Cinéaste relativement médiocre, Michael Hoffman (Le Don du roi, Un beau jour) signe cette fois une oeuvre profonde et habitée sur la fin des idéaux, l’amour, la vanité et les dérives sectaires de l’idolâtrie. Comment être penseur et chargé de famille ? Prophète et époux ? Végétarien et jouisseur ? Le film n’apporte qu’une réponse : c’est impossible, comme en témoignent les scènes (réussies) de séduction, de crise et de réconciliation qui définissent les rapports entre Sofya et Tolstoï. D’où la mélancolie qui parcourt l’histoire, vue à travers le regard d’un jeune disciple qui va découvrir que sexe et amour mènent le monde.