Titre original Robot & Frank
Date de sortie 19 septembre 2012
Réalisé par Jake Schreier
Avec Frank Langella , James Marsden , Liv Tyler
Distributeur EuropaCorp Distribution
Année de production 2012
Pays de production US
Producteurs Galt Niederhoffer
Genre Comédie dramatique, Film de science-fiction

Synopsis

Frank est un ancien cambrioleur, retraité atrabilaire et kleptomane, qui s’ennuie ferme et passe le plus clair de son temps à dévaliser les boutiques de souvenirs. Ses enfants, inquiets de ses pertes de mémoire, lui achètent un robot humanoïde supérieurement intelligent, programmé pour veiller sur lui et améliorer sa santé mentale. Ce n’est pas du goût de Frank de se faire materner par un tas de ferraille… Mais lorsque la librairie du coin est menacée de disparaître, il entrevoit l’occasion de la sauver en complotant, avec l’aide du Robot, ce qui pourrait bien être son tout dernier casse…

Offres VOD de Robot and Frank

CANAL VOD SD HD CANAL VOD 3.99 € Louer 9.99  € Acheter
MYTF1VOD SD HD MYTF1VOD 2.99 € Louer 13.99  € Acheter

Toutes les séances de Robot and Frank

Photos de Robot and Frank

DR
DR
DR
DR
DR
Wesner
DR
Jake Schreier - Director
Jake Schreier - Director
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
Jake Schreier - Director
Jake Schreier - Director

Robot and Frank

Robot & Frank

Robot & Frank

Affiche Française

Robot & Frank

Robot & Frank

Robot & Frank

Robot & Frank

Robot & Frank

Robot & Frank

Robot & Frank

Robot & Frank

Robot & Frank

Robot & Frank

Robot & Frank

Robot & Frank

Robot & Frank

Robot & Frank

Robot & Frank

Critiques de Robot and Frank

  1. Première
    par Frédéric Foubert

    Un cambrioleur à la retraite guetté par Alzheimer est contraint de cohabiter avec un robotmajordome chargé de lui préparer de bons petits plats... Premier long d’un jeune Américain inconnu au bataillon, Robot and Frank parvient à dépoussiérer ses références SF un peu old school (La Quatrième Dimension, Isaac Asimov...) grâce à un récit dynamique et constamment surprenant. Commençant comme un buddy movie en pantoufles, il vire au film de casse mélancolique avant de s’achever en conte philosophique sur la mémoire et les machines. Mineur mais attachant.