Date de sortie 20 mars 2013
Durée 87 mn
Réalisé par Sólveig Anspach
Avec Florence Loiret-Caille , Didda Jonsdottir , Eric Caruso
Scénariste(s) Sólveig Anspach, Jean-Luc Gaget
Distributeur Diaphana Distribution
Année de production 2012
Pays de production France
Genre Comédie
Couleur Couleur

Synopsis

C’est le début de l’été et Agathe est de retour en France, chez elle à Montreuil. Elle doit se remettre à son travail de réalisatrice mais aussi faire le deuil de son mari brutalement décédé. Elle y parviendrait peut-être plus facilement si elle cessait de se trimballer avec l’urne funéraire et savait quoi faire des cendres ! L’arrivée inopinée à son domicile d’un couple d’islandais, d’une otarie et d’un voisin toujours désiré mais jamais complètement conquis vont lui donner les pouvoirs de reconquérir sa vie…

Offres VOD de Queen of Montreuil

Pas d'offres actuellement.

Toutes les séances de Queen of Montreuil

Dernières News sur Queen of Montreuil

Sólveig Anspach, un cinéma sans tabou porté par des femmes fortes

Cinq ans après sa disparition, la filmographie de la réalisatrice Solveig Anspach nous inonde du bonheur simple et humain de la vie ordinaire.

Photos de Queen of Montreuil

DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR

Queen of Montreuil

Queen of Montreuil

Queen of montreuil

Queen of montreuil

Queen of montreuil

Queen of montreuil

Queen of montreuil

Queen of Montreuil

Affiche Française

Queen of Montreuil

Queen of Montreuil

Queen of Montreuil

Critiques de Queen of Montreuil

  1. Première
    par Stéphanie Lamôme

    Il y a deux films dans Queen of Montreuil : l’un, tragicomique, sur le deuil ; et l’autre, social, sur une ville de banlieue, microcosme peuplé d’artistes et d’immigrés où l'on peut encore trouver du boulot en une journée et taper à la vitre du voisin pour emprunter cinq euros. Au final, tous deux se révèlent terriblement réconfortants et sont habités par des personnages liés par un même but : retrouver le chemin de chez eux, au sens propre ou figuré. C’est dans son quartier, dernier bastion de solidarité, qu’Agathe va pouvoir faire son deuil avec la famille qu’elle se choisit (mention spéciale à la « mamijuana » championne de la fumette, incarnée par Didda Jónsdóttir, sorte de Patti Smith islandaise totalement cramée). Une nouvelle fois, Florence Loiret Caille, en petit Calimero à la coquille fracassée qui reconstruit peu à peu son nid, prouve qu’elle est vraiment une reine.