Date de sortie 10 mai 2018
Durée 132 mn
Réalisé par Christophe Honoré
Avec Vincent Lacoste , Pierre Deladonchamps , Denis Podalydès
Scénariste(s) Christophe Honoré
Distributeur Ad vitam
Année de production 2018
Pays de production France
Genre Drame
Couleur Couleur

Synopsis

1990. Arthur a vingt ans et il est étudiant à Rennes. Sa vie bascule le jour où il rencontre Jacques, un écrivain qui habite à Paris avec son jeune fils. Le temps d’un été, Arthur et Jacques vont se plaire et s’aimer. Mais cet amour, Jacques sait qu’il faut le vivre vite.

Infos de la rédaction sur Plaire, aimer et courir vite

<p>Le film est en compétition officielle au Festival de Cannes 2018.</p>

Offres VOD de Plaire, aimer et courir vite

ARTE Boutique HD ARTE Boutique 4.99 € Louer 13.99  € Acheter
UniversCiné SD HD UniversCiné 4.99 € Louer 9.99  € Acheter
MYTF1VOD SD HD MYTF1VOD 16.99  € Acheter
Orange SD HD Orange 7.99  € Acheter
Imineo SD HD Imineo 3.99 € Louer 9.99  € Acheter
CANAL VOD SD HD CANAL VOD 5.99 € Louer 13.99  € Acheter

Toutes les séances de Plaire, aimer et courir vite

Dernières News sur Plaire, aimer et courir vite

Christophe Honoré répond aux César

Son film, Plaire, aimer et courir vite, n’a reçu qu'une nomination pour le grand raout annuel de la profession. Christophe Honoré s’en est indirectement ému.

Plaire, aimer et courir vite : la montée des marches des stars

Ce jeudi 10 mai, l'équipe du film de Christophe Honoré montait les marches... 

Photos de Plaire, aimer et courir vite

Critiques de Plaire, aimer et courir vite

  1. Première
    par Thomas Baurez

    Avant de partir vers d’autres cieux, Alain Resnais proposait d’Aimer, boire et chanter. Le bien vivant Christophe Honoré reprend à son compte une partie du programme et invite lui-aussi à exulter. Le temps de son film – les années 90 sur fond de Sida – est pourtant gris. La mort rôde. Elle s’annonce d’emblée via un poignant message sur un répondeur automatique de salon (oui, la chose a existé un jour !) que reçoit Jacques (Pierre Deladonchamps). La voix d’un ami à bout de souffle envahit le petit appartement, elle demande un peu d’aide, une place pour s’éteindre : « pas envie de mourir chez mes parents, trop déprimant. »