Titre original Pieds nus sur les limaces
Date de sortie 1 décembre 2010
Réalisé par Fabienne Berthaud
Avec Ludivine Sagnier , Diane Kruger , Jean-Pierre Martins
Scénariste(s) Pascal Arnold, Fabienne Berthaud
Distributeur Haut et court
Année de production 2009
Pays de production FR
Genre Comédie dramatique
D’après l’œuvre de Fabienne Berthaud

Synopsis

Adapté du roman de Fabienne Berthaud.pagebreakLily, drôle, exubérante et insaisissable, vit dans un univers fantaisiste en harmonie avec la nature, à la campagne, chez sa mère. Sa grande soeur, Clara, mariée et citadine, a quitté la maison familiale. A la mort de leur mère, Clara doit bouleverser ses priorités pour s’occuper de Lily. Les deux sœurs vont alors se révéler l'une à l'autre…Clara sous l’influence de Lily va remettre sa vie en question et goûter a une certaine liberté...pagebreakCe film est présenté dans le cadre de la Quinzaine des Réalisateurs 2010.

Offres VOD de Pieds Nus Sur Les Limaces

OCS SD OCS 0  € Abonnement
UniversCiné SD HD UniversCiné 3.99 € Louer 7.99  € Acheter
Orange SD Orange 2.99 € Louer 7.99  € Acheter
Cinemasalademande SD Cinemasalademande 3.99 € Louer

Photos de Pieds Nus Sur Les Limaces

DR

Pieds Nus Sur Les Limaces

Critiques de Pieds Nus Sur Les Limaces

  1. Première
    par Stéphanie Lamôme

    Après Frankie, son premier long métrage, Fabienne Berthaud adapte un de ses romans à l’écran. Tourné avec une superbe photo naturelle, le film dégage une poésie baroque de plus en plus lumineuse qui doit beaucoup à l’univers de Lily. Lily la dingue ou la demeurée habille la forêt, fait des installations dans la nature, coud des slips en fourrure d’écureuil. Une cousine de la Miss Ming de Mammuth, en somme. Hélas, dépassée par sa fascination pour « l’anormalité », la réalisatrice perd souvent le fil de son film, confondant liberté et inconscience dans cette ode naïve à la différence. Question de point de vue, évidemment, mais on ne peut s’empêcher de voir dans la « liberté de corps » de Lily un viol collectif permanent. Si elle ne tombe jamais dans le ridicule, Ludivine Sagnier semble peut-être maintenant trop « vieille » pour jouer les femmes enfants. L’interprétation tout en nuances de Diane Kruger, dans le rôle de l’aînée à qui l’on n’a jamais laissé le choix d’être déraisonnable, fait beaucoup de bien au film.