Date de sortie 17 juillet 2019
Durée 92 mn
Réalisé par Roschdy Zem
Avec Raphaël Personnaz , Nicolas Duvauchelle , Roschdy Zem
Distributeur MARS FILMS
Année de production 2019
Pays de production France
Genre Drame
Couleur Couleur

Synopsis

José Nunes et Maxime Charasse sont amis et associés minoritaires dans une entreprise de BTP en difficulté. Devant la nécessité de protéger leurs intérêts, ils prennent une décision radicale et se retrouvent liés par un sombre secret. Alors qu’ils commencent à entrevoir un avenir meilleur, un étrange personnage fait irruption dans leurs vies, leur rappelant que rien ne peut complètement s’effacer.

Offres VOD de Persona non grata

CANAL VOD HD SD CANAL VOD 4.99 € Louer 9.99  € Acheter
MYTF1VOD HD SD MYTF1VOD 4.99 € Louer 11.99  € Acheter
UniversCiné HD UniversCiné 4.99 € Louer 9.99  € Acheter
Orange HD SD Orange 4.99 € Louer 11.99  € Acheter
FilmoTV HD FilmoTV 4.99 € Louer 9.99  € Acheter

Dernières News sur Persona non grata

Premières séances du 17 juillet : Le Roi Lion triomphe

La nouvelle adaptation live de Disney rugit en haut du Top 15.

Persona non Grata : rencontre avec deux acteurs qui se sont bien trouvés

Roschdy Zem réunit Nicolas Duvauchelle et Raphaël Personnaz pour Persona non Grata. Interview

Photos de Persona non grata

AFFICHE
Mars Films / Bizibi / Hole in One / NJJ Entertainment / Les Films du 10
AFFICHE
Mars Films / Bizibi / Hole in One / NJJ Entertainment / Les Films du 10
GALERIE
Mars Films / Bizibi / Hole in One / NJJ Entertainment / Les Films du 10
GALERIE
Mars Films / Bizibi / Hole in One / NJJ Entertainment / Les Films du 10
GALERIE
Mars Films / Bizibi / Hole in One / NJJ Entertainment / Les Films du 10
GALERIE
Mars Films / Bizibi / Hole in One / NJJ Entertainment / Les Films du 10
GALERIE
Mars Films / Bizibi / Hole in One / NJJ Entertainment / Les Films du 10
GALERIE
Mars Films / Bizibi / Hole in One / NJJ Entertainment / Les Films du 10
GALERIE
Mars Films / Bizibi / Hole in One / NJJ Entertainment / Les Films du 10
GALERIE
Mars Films / Bizibi / Hole in One / NJJ Entertainment / Les Films du 10
GALERIE
Mars Films / Bizibi / Hole in One / NJJ Entertainment / Les Films du 10
GALERIE
Mars Films / Bizibi / Hole in One / NJJ Entertainment / Les Films du 10
GALERIE
Mars Films / Bizibi / Hole in One / NJJ Entertainment / Les Films du 10
GALERIE
Mars Films / Bizibi / Hole in One / NJJ Entertainment / Les Films du 10
AFFICHE
AFFICHE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE

Persona non grata, affiche

Persona non grata, affiche

Persona non grata, affiche

Persona non grata, affiche

Nicolas Duvauchelle (José), Raphaël Personnaz (Maxime)

Nicolas Duvauchelle (José), Raphaël Personnaz (Maxime)

Raphaël Personnaz (Maxime), Nicolas Duvauchelle (José)

Raphaël Personnaz (Maxime), Nicolas Duvauchelle (José)

Raphaël Personnaz (Maxime), Nicolas Duvauchelle (José)

Raphaël Personnaz (Maxime), Nicolas Duvauchelle (José)

Raphaël Personnaz (Maxime)

Raphaël Personnaz (Maxime)

Raphaël Personnaz (Maxime), Nicolas Duvauchelle (José)

Raphaël Personnaz (Maxime), Nicolas Duvauchelle (José)

Nicolas Duvauchelle (José)

Nicolas Duvauchelle (José)

Raphaël Personnaz (Maxime), Nicolas Duvauchelle (José)

Raphaël Personnaz (Maxime), Nicolas Duvauchelle (José)

Nicolas Duvauchelle (José)

Nicolas Duvauchelle (José)

Hafsia Herzi (Iris), Nicolas Duvauchelle (José)

Hafsia Herzi (Iris), Nicolas Duvauchelle (José)

Critiques de Persona non grata

  1. Première
    par Sophie Benamon

    Librement adapté d’O Invasor L’Intrus de Beto Brant, le cinquième film de Roschdy Zem est un thriller introspectif. Le pitch de départ est alléchant : deux associés d’une affaire de BTP – un fils d’émigrés portugais (Nicolas Duvauchelle) et le rejeton d’un homme d’affaires ripou (Raphaël Personnaz) – vont,
    par appât du gain, commanditer un crime. Comment, ensuite, vivre avec ce meurtre sur la conscience ? Et surtout, comment va évoluer leur relation alors que leurs points de vue sont radicalement différents ? Si le duo de comédiens fonctionne, l’arrivée – après une ellipse soudaine – d’un troisième personnage, un voyou manipulateur (Roschdy Zem lui-même) vient hélas dérégler la mécanique. Reste une mise en scène musclée, une caméra au plus près des visages, et le plaisir de voir le film d’un cinéaste qui sait se remettre en question à chaque fois.