Titre original Nos héros sont morts ce soir
Date de sortie 23 octobre 2013
Réalisé par David Perrault
Avec Denis Menochet , Jean-Pierre Martins , Constance Dollé
Scénariste(s) David Perrault
Distributeur UFO Dist.
Année de production 2013
Pays de production FR
Genre Drame

Synopsis

France, début des années 60. Simon, catcheur, porte le masque blanc, sur le ring il est « Le Spectre ». Il propose à son ami Victor, de retour de la guerre, d’être son adversaire, au masque noir :  «L’Equarrisseur de Belleville ».Mais pour Victor, encore fragile, le rôle paraît bientôt trop lourd à porter : pour une fois dans sa vie, il aimerait être dans la peau de celui qu’on applaudit. Simon suggère alors à son ami d’échanger les masques. Mais on ne trompe pas ce milieu-là impunément…

Toutes les séances de Nos Héros sont Morts ce Soir

Photos de Nos Héros sont Morts ce Soir

DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR

Nos Héros sont Morts ce Soir

Nos Héros sont Morts ce Soir

Nos Heros sont Morts ce Soir

Nos Heros sont Morts ce Soir

Nos Heros sont Morts ce Soir

Nos Heros sont Morts ce Soir

Nos Heros sont Morts ce Soir

Nos Heros sont Morts ce Soir

Nos heros sont morts ce soir

Affiche Française

Nos heros sont morts ce soir

Affiche Française

Critiques de Nos Héros sont Morts ce Soir

  1. Première
    par Gérard Delorme

    Dans les années 60, le film de catch français n’existait pas. Mais David Perrault en a rêvé et, pour son premier long métrage, il a donné une réalité à ce fantasme de cinéma à base d’acteurs robustes
    et d’ambiances noires, sans oublier une pointe de surréalisme. Dans un noir et blanc que le numérique magnifie un peu trop, le réalisateur réinvente un Paris plus onirique que réaliste, traversé par deux interprètes principaux au physique adapté : Denis Ménochet semble être une réincarnation de Lino Ventura et Jean-Pierre Martins, le frère jumeau de Michael Madsen en VF. L’association de ces deux amis opposés mais complémentaires sert un récit classique sur les faux-semblants, que soulignent le symbolisme des masques et leurs significations. Le résultat a un charme indéniable, même s’il
    ne touche pas au but à chaque plan en raison d’un déficit d’écriture persistant. Mais l’intention est belle et emporte le morceau.