Titre original Maps to the Stars
Date de sortie 21 mai 2014
Réalisé par David Cronenberg
Avec Julianne Moore , Mia Wasikowska , John Cusack
Scénariste(s) Bruce WAGNER
Distributeur Le Pacte
Année de production 2014
Pays de production US
Genre Drame

Synopsis

À Hollywood, la ville des rêves, se télescopent les étoiles : Benjie, 13 ans et déjà star ; son père, Sanford Weiss, auteur à succès et coach des célébrités ; sa cliente, la belle Havana Segrand, qu’il aide à se réaliser en tant que femme et actrice.La capitale du Cinéma promet aussi le bonheur sur pellicule et papier glacé à ceux qui tentent de rejoindre les étoiles : Agatha, une jeune fille devenue, à peine débarquée, l’assistante d’Havana et le séduisant chauffeur de limousine avec lequel elle se lie, Jerome Fontana, qui aspire à la célébrité.Mais alors, pourquoi dit-on qu’Hollywood est la ville des vices et des névroses, des incestes et des jalousies ? La ville des rêves fait revivre les fantômes et promet surtout le déchaînement des pulsions et l’odeur du sang.

Offres VOD de Maps to the Stars

Imineo SD HD Imineo 4.99 € Louer 14.99  € Acheter
Orange SD HD Orange 3.99 € Louer 7.99  € Acheter
UniversCiné HD SD UniversCiné 7.99  € Acheter
CANAL VOD HD SD CANAL VOD 2.99 € Louer 9.99  € Acheter
FilmoTV SD FilmoTV 2.99 € Louer 9.99  € Acheter
MYTF1VOD HD SD MYTF1VOD 2.99 € Louer 7.99  € Acheter

Toutes les séances de Maps to the Stars

Photos de Maps to the Stars

DR
DR
DR
DR
DR
DR
Le Pacte
Le Pacte
DR
DR
DR
DR
DR
DR
Le Pacte / Prospero Pictures / Sentient Entertainment / SBS Productions / Integral Film
Le Pacte / Prospero Pictures / Sentient Entertainment / SBS Productions / Integral Film
Le Pacte / Prospero Pictures / Sentient Entertainment / SBS Productions / Integral Film
Le Pacte / Prospero Pictures / Sentient Entertainment / SBS Productions / Integral Film
Le Pacte / Prospero Pictures / Sentient Entertainment / SBS Productions / Integral Film
Le Pacte / Prospero Pictures / Sentient Entertainment / SBS Productions / Integral Film
Le Pacte / Prospero Pictures / Sentient Entertainment / SBS Productions / Integral Film
Le Pacte / Prospero Pictures / Sentient Entertainment / SBS Productions / Integral Film
Le Pacte / Prospero Pictures / Sentient Entertainment / SBS Productions / Integral Film
Le Pacte / Prospero Pictures / Sentient Entertainment / SBS Productions / Integral Film
Le Pacte / Prospero Pictures / Sentient Entertainment / SBS Productions / Integral Film

Maps to the Stars

Maps to the Stars

Maps to the stars

Maps to the stars

Maps to the stars

Affiche Us

Maps to the stars

Maps to the stars

Maps to the stars

Maps to the Stars

Maps to the Stars

Maps to the Stars

Maps to the Stars

Maps to the Stars

Maps to the Stars

Maps to the Stars

Maps to the Stars

Maps to the Stars

Maps to the Stars

Maps to the Stars

Maps to the Stars

Maps to the Stars

Maps to the Stars

Maps to the Stars

Maps to the Stars

Maps to the Stars

Casting de Maps to the Stars

Julianne Moore
Havana Segrand
Mia Wasikowska
Agatha Weiss
John Cusack
Dr. Stafford Weiss
Robert Pattinson
Jerome Fontana

Critiques de Maps to the Stars

  1. Première
    par Gérard Delorme

    Après l’escroquerie absolue Cosmopolis, Cronenberg revient avec une autre adaptation littéraire qui peut donner l’illusion d’un peu plus de substance puisqu’elle annonce une satire fielleuse d’Hollywood, comme une version contemporaine de Day of the locust. C’est probablement ce qu’avait en tête l’auteur du roman, avec cette histoire de famille pourrie, révélatrice de la dégénérescence du système : le père (John Cusack) a fait fortune comme guérisseur de stars, la mère (Olivia Williams) gère la carrière d’acteur du jeune fils déjà toxico (amusant Evan Bird), tandis que la fille aînée suicidaire (Mia Wasikovska) réapparaît pour faire sortir tous les cadavres puants du proverbial placard. Parallèlement, une actrice has been jouée en roue libre par Julianne Moore apporte une surcharge d’hystérie. En vieil universitaire qu’il est, Cronenberg a amplifié les parallèles avec les références mythologiques (ici les Atrides), et placé autant d’effets de signature que possible (meurtre de chien, sodomie avec Julianne…) pour donner l’impression qu’il est toujours en contrôle. Hélas, depuis Existenz, qui marque le début de son déclin, il a perdu le mojo qui faisait de lui un petit maître réellement singulier et inventif. Aujourd’hui, il n’est plus inspiré que par la vénération irréversible que lui vouent les doctrinaires qui le considèrent comme infaillible depuis qu’ils l’ont officiellement qualifié d’auteur.

  2. Première
    par Gérard Delorme

    Après l’escroquerie absolue Cosmopolis, Cronenberg revient avec une autre adaptation littéraire qui peut donner l’illusion d’un peu plus de substance puisqu’elle annonce une satire fielleuse d’Hollywood, comme une version contemporaine de Day of the locust.

    C’est probablement ce qu’avait en tête l’auteur du roman, avec cette histoire de famille pourrie, révélatrice de la dégénérescence du système : le père (John Cusack) a fait fortune comme guérisseur de stars, la mère (Olivia Williams) gère la carrière d’acteur du jeune fils déjà toxico (amusant Evan Bird), tandis que la fille aînée suicidaire (Mia Wasikovska) réapparaît pour faire sortir tous les cadavres puants du proverbial placard. Parallèlement, une actrice has been jouée en roue libre par Julianne Moore apporte une surcharge d’hystérie.

    En vieil universitaire qu’il est, Cronenberg a amplifié les parallèles avec les références mythologiques (ici les Atrides), et placé autant d’effets de signature que possible (meurtre de chien, sodomie avec Julianne…) pour donner l’impression qu’il est toujours en contrôle. Hélas, depuis Existenz, qui marque le début de son déclin, il a perdu le mojo qui faisait de lui un petit maître réellement singulier et inventif.

    Aujourd’hui, il n’est plus inspiré que par la vénération irréversible que lui vouent les doctrinaires qui le considèrent comme infaillible depuis qu’ils l’ont officiellement qualifié d’auteur.