Titre original The next three days
Date de sortie 8 décembre 2010
Réalisé par Paul Haggis
Avec Russell Crowe , Elizabeth Banks , Brian Dennehy
Scénariste(s) Paul Haggis
Distributeur Metropolitan FilmExport
Année de production 2010
Pays de production US
Genre Thriller
D’après l’œuvre de Fred Cavayé Guillaume Lemans

Synopsis

Un professeur voit son épouse arrêtée et accusée d'un meurtre qu'elle n'a pas commis. Il décide alors de tout faire pour lui rendre sa liberté.pagebreakRemake du film français Pour Elle.

Offres VOD de Les Trois prochains jours

Orange SD HD Orange 3.99 € Louer 11.99  € Acheter
Cinemasalademande HD SD Cinemasalademande 2.99 € Louer

Dernières News sur Les Trois prochains jours

Audiences TV : Capitaine Marleau plus forte que le foot

La série avec Corinne Masiero a encore permis à France 3 d'être numéro 1.

Audiences TV : Succès pour La Stagiaire, deuxième derrière Person of Interest

La série française avec Michèle Barnier et Arié Elmaleh cartonne sur France 3.

Photos de Les Trois prochains jours

DR

Les Trois prochains jours

Casting de Les Trois prochains jours

Russell Crowe
John Brennan
Elizabeth Banks
Lara Brennan
Brian Dennehy
George Brennan
RZA
Mouss

Critiques de Les Trois prochains jours

  1. Première
    par Gérard Delorme

    Les Trois Prochains Jours est le genre de thriller victime de ses bonnes intentions qui, à force de vouloir en donner plus et mieux, finit par en donner trop. Il fonctionne comme un tour de magie trop ambitieux qui cherche à détourner notre attention de ce qu’on ne devrait pas voir mais nous incite à ne plus voir que ça. Dans le film original de Fred Cavayé, le sentiment inconditionnel éprouvé par le personnage principal pour sa femme était simplement affirmé dans le titre (Pour elle) et suffisait à justifier son obstination aveugle. Ici, on se demande sans arrêt pourquoi le personnage agit alors qu’on ne devrait pas. Lara est -elle innocente ? On ne nous le dit pas. Pour décrire le parcours de John Brennan, qui devrait être direct puisqu’il est motivé par une idée fixe, Paul Haggis ne distille que des fragments d’informations et nous guide sur un chemin tortueux. En route, il dispense un lot plus que généreux d’action et de suspense. Le problème, c’est qu’on a toujours le sentiment désagréable d’avoir un temps de retard sur le scénariste. On n’est pas avec le personnage, on
    est derrière lui. Heureusement, Russell Crowe lui apporte un peu d’humanité physique et viscérale, alors que le script fait de lui un robot. Et, lorsqu’après une série de rebondissements hautement improbables, les réponses finissent par arriver, on comprend que pour nous faire traverser le salon, on nous a promenés dans toutes les pièces de la maison.