Date de sortie 20 octobre 2010
Durée 145 mn
Réalisé par Guillaume Canet
Avec François Cluzet , Marion Cotillard , Benoît Magimel
Scénariste(s) Guillaume Canet
Distributeur Europacorp
Année de production 2010
Pays de production France
Genre Comédie dramatique
Couleur Couleur

Synopsis

A la suite d'un événement bouleversant, une bande de copains décide, malgré tout, de partir en vacances au bord de la mer comme chaque année. Leur amitié, leurs certitudes, leur culpabilité, leurs amours en seront ébranlées. Ils vont enfin devoir lever les "petits mouchoirs" qu'ils ont posés sur leurs secrets et leurs mensonges.

Offres VOD de Les Petits Mouchoirs

Orange HD SD Orange 9.99  € Acheter
MYTF1VOD SD HD MYTF1VOD 13.99  € Acheter
CANAL VOD SD HD CANAL VOD 9.99  € Acheter

Toutes les séances de Les Petits Mouchoirs

Dernières News sur Les Petits Mouchoirs

Les Petits Mouchoirs : Guillaume Canet et ses potes triomphent

Retour sur le phénomène, alors que W9 rediffuse le film ce soir.

Guillaume Canet : "Les héros de Nous finirons ensemble reflètent mes imperfections"

Guillaume Canet raconte le retour gagnant de la bande des Petits mouchoirs.

Photos de Les Petits Mouchoirs

DR

Les Petits Mouchoirs

Critiques de Les Petits Mouchoirs

  1. Première
    par Bernard Achour

    Surprise ! Non seulement Guillaume Canet se montre à la hauteur de son ambition, mais il lui imprime une identité, une émotion et même un humour qu’on ne soupçonnait pas chez le styliste un peu distant de Mon Idole et de Ne le dis à personne. Loin de céder à la tentation de l’éparpillement, le scénario plonge dans les abysses d’un sujet fort, l’amitié, dont il explore les ambiguïtés avec une précision de télépathe, une lucidité cruelle et une intuition de médium générationnel. Épaulé par un ensemble d’acteurs fusionnels en forme de casse-tête pour les prochains César (dont Benoît Magimel, qui fait un come-back qu’on n’attendait presque plus), maître d’une mise en scène à la fluidité aussi rigoureuse que (parfois un peu trop) discrète, le réalisateur dégoupille ainsi des questions primordiales. Faut-il être quitté pour s’apercevoir qu’on est amoureux ? Quels risques doit-on prendre pour ne pas mourir avec des regrets ? La sécurité d’un groupe est-elle vraiment un remède à la solitude ? Les pistes de réponses qu’il soumet explosent le cadre, jusqu’à un final dévastateur propre à essorer toutes les réserves lacrymales.