Titre original Two Men in Town
Date de sortie 7 mai 2014
Réalisé par Rachid Bouchareb
Avec Forest Whitaker , Harvey Keitel , Brenda Blethyn
Scénariste(s) Rachid Bouchareb, Olivier Lorelle, Yasmina Khadra
Distributeur Pathé !
Année de production 2014
Pays de production DZ,BE,FR,US
Genre Drame
D’après l’œuvre de José Giovanni Daniel Boulanger

Synopsis

Garnett, ancien membre d’un gang du Nouveau Mexique vient de passer 18 ans en prison pour meurtre. Avec l’aide de l’agent, Emily Smith, policière chargée de sa mise à l’épreuve, il tente de se réinsérer et de reprendre une vie normale. Mais Garnett est vite rattrapé par son passé. Le Sheriff Bill Agati veut lui faire payer très cher la mort de son adjoint.Adaptation libre de Deux hommes dans la ville de José Giovanni.

Offres VOD de La Voie de l'Ennemi

Imineo SD Imineo 4.99 € Louer 9.99  € Acheter
FilmoTV SD FilmoTV 2.99 € Louer 8.99  € Acheter 0  € Abonnement
CANAL VOD SD HD CANAL VOD 3.99 € Louer 7.99  € Acheter
Videofutur SD Videofutur 2.99 € Louer 7.99  € Acheter 0  € Abonnement
SFR SD HD SFR 4.99 € Louer
Orange SD HD Orange 3.99 € Louer 9.99  € Acheter
MYTF1VOD SD HD MYTF1VOD 3.99 € Louer 9.99  € Acheter

Photos de La Voie de l'Ennemi

DR
DR
Gregory Smith
Gregory Smith
Gregory Smith
Gregory Smith
Gregory Smith
Gregory Smith
Gregory Smith
Gregory Smith
Gregory Smith
Gregory Smith
Gregory Smith
Gregory Smith
Gregory Smith
Gregory Smith
DR

La Voie de l'Ennemi

La Voie de l'Ennemi

La Voie de l'Ennemi

La Voie de l'Ennemi

La Voie de l'Ennemi

La Voie de l'Ennemi

La Voie de l'Ennemi

La Voie de l'Ennemi

La Voie de l'Ennemi

La Voie de l'Ennemi

La Voie de l'Ennemi

La Voie de l'Ennemi

La Voie de l'Ennemi

La Voie de l'Ennemi

La Voie de l'Ennemi

La Voie de l'Ennemi

La voie de l ennemi

Affiche Française

Casting de La Voie de l'Ennemi

Forest Whitaker
William Garnett

Critiques de La Voie de l'Ennemi

  1. Première
    par Gérard Delorme

    Plus qu’un remake appliqué de Deux Hommes dans la ville, de José Giovanni, La Voie de l’ennemi prend une autre dimension grâce à la performance magistrale de Forest Whitaker, dans le rôle pourtant classique d’un ex-taulard qui cherche à refaire sa vie. Rachid Bouchareb a déplacé l’intrigue dans une zone à la frontière du Nouveau-Mexique (très fréquenté depuis Breaking Bad) où les trafiquants de drogue côtoient les clandestins. On peut imaginer lieu plus propice à la réinsertion que cet endroit, qui avait conduit Garnett/Whitaker derrière les barreaux et où rien n’a changé, sinon en pire. Pour entretenir le suspense autour de ce qui s’apparente à un destin inéluctable, le film tente d’éviter les clichés et d’innover là où on l’attend au tournant. De fait, la rancoeur tenace du shérif abusif joué par Harvey Keitel est tempérée par les manifestations de compassion à l’égard des migrants qu’il traque. Par ailleurs, une place importante est accordée aux personnages féminins, imprévisibles et capables d’arrondir beaucoup d’angles. Mais l’élément le plus inattendu est l’islam, que Garnett a découvert en prison et qui lui apporte un important soutien moral. Potentiellement sensible, le sujet est traité avec l’objectivité nécessaire, jusqu’à une conclusion fatale qui tend à montrer que l’humain finit toujours par l’emporter sur le religieux, pour le meilleur et pour le pire.