Titre original The end of poverty
Date de sortie 16 décembre 2009
Réalisé par Philippe DIAZ
Avec Martin Sheen , Charles Berling
Distributeur Cargo Films
Année de production 2009
Pays de production US
Genre Documentaire

Synopsis

Avec tant de richesse dans le monde, pourquoi y-a-t-il encore tant de pauvreté ? S'aventurant au-delà des réponses "populaires" sur les origines de la pauvreté, "The End of Poverty ? La fin de la pauvreté ?" se demande si les véritables causes ne viennent pas d'une orchestration des pays riches pour exploiter les plus pauvres, de l'époque coloniale à aujourd'hui. Les peuples qui luttent contre la pauvreté répondent, condamnant le colonialismes et ses conséquences : appropriation des terres, exploitation des ressources naturelles, dette, néolibéralisme, demande permanente dans lequel 25% de la population mondiale utilise 85% des richesses. Des favelas d'Amérique Latine aux bidonville d'Afrique, des économistes de renom, des personnalités politiques et des acteurs sociaux révèlent comment les pays développés pillent la Planète ; un saccage qui menace ses capacités à soutenir la vie et accroît toujours plus la pauvreté. Plus de 800 millions de personnes se couchent avec la faim tous les jours...dont 300 millions d'enfants. Toutes les 3 secondes, une personne meurt de faim, en majorité les enfants de moins de 5 ans (Chiffres des Nations Unies)

Offres VOD de La Fin De La Pauvreté ?

Pas d'offres actuellement.

Photos de La Fin De La Pauvreté ?

DR

La Fin De La Pauvreté ?

Casting de La Fin De La Pauvreté ?

Martin Sheen
Voix Off version anglaise
Charles Berling
Voix Off version française

Critiques de La Fin De La Pauvreté ?

  1. Première
    par François Cardinali

    Les nombreux chiffres qui rythment ce film l’attestent : la situation est catastrophique. Ce n’est, hélas, pas un scoop. Selon les Nations-Unies, une personne meurt de faim toutes les trois secondes, en majorité des enfants de moins de 5 ans. Mais les
    statistiques ne constituent pas le principal intérêt de ce documentaire dense, de facture au demeurant académique. Là où Philippe Diaz captive, c’est dans l’analyse historique précise de la paupérisation d’une majorité de la planète depuis les débuts
    de la colonisation orchestrée par l’Espagne, le Royaume-Uni, la Hollande... explorer. Alors, malgré des longueurs, la démonstration de Philippe Diaz a un mérite : secouer fort le cocotier pour provoquer à nouveau le débat.