Titre original Carriers
Date de sortie 26 mai 2010
Réalisé par Àlex Pastor, David Pastor
Avec Chris Pine , Lou Taylor Pucci , Piper Perabo
Scénariste(s) Àlex Pastor, David Pastor
Distributeur Metropolitan FilmExport
Année de production 2010
Genre Film d'horreur

Synopsis

Quatre jeunes gens foncent sur l’autoroute en direction de l’océan, mais ils ne sont pas en route pour des vacances : ils tentent d’échapper à la fin du monde…L’espèce humaine est menacée par un virus mortel. Plus personne n’est à l’abri. Pour tenter d’échapper à la pandémie, Danny, son frère Brian, sa petite amie Bobby et une amie d’école, Kate, font route vers le sud-ouest des États-Unis. S’appuyant sur un souvenir d’enfance, Danny est convaincu qu’ils trouveront un refuge sur une plage de surfeurs isolée du golfe du Mexique. Là, ils pourront vivre à l’abri en attendant de revenir au monde. Leurs règles sont simples : prendre uniquement des chemins détournés ; éviter à tout prix les contacts avec d’autres humains. Pourtant, au fur et à mesure, leur rêve de survie va se heurter à des choix qu’aucun d’eux n’est prêt à assumer. Ils vont vite découvrir qu’aucun virus n’est plus dangereux que la part d’ombre qui sommeille en chacun de nous...

Toutes les séances de Infectés

Photos de Infectés

DR
Lorey Sebastian
Lorey Sebastian
Lorey Sebastian
Lorey Sebastian
Lorey Sebastian
Lorey Sebastian
Lorey Sebastian

Infectés

-

-

-

-

-

-

-

Critiques de Infectés

  1. Première
    par Alex Masson

    (...) Infectés sort des rails de la série B sur lesquels on le pensait lancé. Les frères Pastor préfèrent prendre leur temps plutôt que de foncer droit dans le mur des conventions. Sans être totalement originaux, les chemins de traverse qu’ils empruntent intriguent. Les deux réalisateurs troquent par exemple les atermoiements et autres suspenses habituels pour une singulière âpreté, tentant une jonction entre cinéma d’horreur et chronique adolescente. Tourné il y a quatre ans, exhumé du placard en raison de la popularité acquise par Chris Pine depuis Star Trek, cette version mélancolique et sérieuse du récent Bienvenue à Zombieland mérite mieux qu’une sortie par procuration.