Titre original Grace is Gone
Date de sortie 28 mai 2008
Réalisé par James C. Strouse
Avec John Cusack , Alessandro Nivola , Shélan O'Keefe
Scénariste(s) James C. Strouse
Distributeur TFM
Année de production 2008
Pays de production américain
Producteurs John Cusack
Genre Drame

Synopsis

La vie de Stanley Phillips, père de deux petites filles, bascule lorsqu’il apprend la mort de sa femme, Grace, tuée au service en Irak. Comment annoncer à ses filles que leur mère les a quittés ? Stanley tente de repousser ce moment en conduisant les petites à un parc d’attractions en Floride, dans un voyage impromptu qui le met face à son chagrin. La voix de sa femme sur le répondeur téléphonique lui procure un piètre réconfort tandis qu’il cherche la manière de partager la triste nouvelle avec ses enfants.

Offres VOD de Grace Is Gone

Pas d'offres actuellement.

Photos de Grace Is Gone

PRODUCTION / PLUM PICTURES
PRODUCTION / PLUM PICTURES
PRODUCTION / PLUM PICTURES
PRODUCTION / PLUM PICTURES
PRODUCTION / PLUM PICTURES
PRODUCTION / PLUM PICTURES
PRODUCTION / PLUM PICTURES
PRODUCTION / PLUM PICTURES

GRACE IS GONE (2006)

Film de James C STROUSEShélan O'KEEFE, John CUSACK et Gracie BEDNARCZYK

GRACE IS GONE (2006)

Film de James C STROUSEJohn CUSACK

GRACE IS GONE (2006)

Film de James C STROUSEShélan O'KEEFE, John CUSACK et Grace BEDNARCZYK

GRACE IS GONE (2006)

Film de James C STROUSEShélan O'KEEFE, John CUSACK et Grace BEDNARCZYK

GRACE IS GONE (2006)

Film de James C STROUSEShélan O'KEEFE, Grace BEDNARCZYK et John CUSACK

GRACE IS GONE (2006)

Film de James C STROUSEJohn CUSACK et le réalisateur

GRACE IS GONE (2006)

Film de James C STROUSEJohn CUSACK

GRACE IS GONE (2006)

Film de James C STROUSEAlessandro NIVOLA

Casting de Grace Is Gone

John Cusack
Stanley Philipps
Shélan O'Keefe
Heidi Phillips
Doug Dearth
le Capitaine Riggs

Critiques de Grace Is Gone

  1. Première
    par Gérard Delorme

    Il faut se forcer un peu pour apprécier les qualités discrètes mais estimables de Grace is gone, un road-movie apparemment sans éclat qui montre les conséquences psychologiques de la guerre en Irak sur la vie quotidienne d'une famille d'Américains moyens. Pour son premier film, le scénariste et réalisateur James C. Strouse joue essentiellement sur la corde sensible et accessoirement sur le réalisme. Ses points forts sont davantage dans le scénario, le choix et la direction d'acteurs que dans la mise en scène, encore banale et rudimentaire.