Titre original Contraband
Date de sortie 16 mai 2012
Réalisé par Baltasar Kormákur
Avec Mark Wahlberg , Ben Foster , Giovanni Ribisi
Distributeur Universal Pictures
Année de production 2012
Pays de production US
Genre Thriller

Synopsis

Chris Farraday a tiré un trait sur son passé criminel, jusqu'au jour où son beau-frère Andy sabote une opération de trafic de drogues montée par l'intraitable caïd Tim Briggs . Pour aider Andy à s'acquitter de sa dette, Chris est forcé de reprendre du service et se tourne vers ce qu'il connaît le mieux : la contrebande. Avec l'aide de son meilleur ami Sebastian, il met en place une équipe et élabore un coup qui devra lui assurer des millions en faux billets, contre un simple aller-retour au Panama. L'opération s'avère vite une impasse. Chris n'a plus que quelques heures pour mettre la main sur le butin. Il va devoir faire appel à des talents auxquels il avait renoncé depuis longtemps et naviguer entre des barons de la drogue sanguinaires, des tueurs à gages et la police, avant que la vie de sa femme Kate et ses fils ne serve de dédommagement.

Offres VOD de Contrebande

Orange HD SD Orange 2.99 € Louer 7.99  € Acheter
CANAL VOD SD HD CANAL VOD 3.99 € Louer 9.99  € Acheter

Photos de Contrebande

DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
Universal Picture

Contrebande

Contrebande

Contrebande avec Ben Foster, Giovanni Ribisi et Mark Wahlberg - photo 7

Contrebande avec Ben Foster, Giovanni Ribisi et Mark Wahlberg - photo 7

Contrebande avec Ben Foster, Giovanni Ribisi et Mark Wahlberg - photo 8

Contrebande avec Ben Foster, Giovanni Ribisi et Mark Wahlberg - photo 8

Contrebande avec Ben Foster, Giovanni Ribisi et Mark Wahlberg - photo 9

Contrebande avec Ben Foster, Giovanni Ribisi et Mark Wahlberg - photo ?9

Contrebande un film de Baltasar Kormakur

Contrebande un film de Baltasar Kormakur - photo 7

Contrebande un film de Baltasar Kormakur - photo ?7

Contrebande un film de Baltasar Kormakur - photo 8

Contrebande un film de Baltasar Kormakur - photo ?8

Contrebande avec Ben Foster, Giovanni Ribisi et Mark Wahlberg - photo 1

Contrebande avec Ben Foster, Giovanni Ribisi et Mark Wahlberg - photo 2

Contrebande avec Ben Foster, Giovanni Ribisi et Mark Wahlberg - photo ?2

Contrebande avec Ben Foster, Giovanni Ribisi et Mark Wahlberg - photo 3

Contrebande avec Ben Foster, Giovanni Ribisi et Mark Wahlberg - photo ?3

Contrebande avec Ben Foster, Giovanni Ribisi et Mark Wahlberg - photo 4

Contrebande avec Ben Foster, Giovanni Ribisi et Mark Wahlberg - photo ?4

Contrebande avec Ben Foster, Giovanni Ribisi et Mark Wahlberg - photo 5

Contrebande avec Ben Foster, Giovanni Ribisi et Mark Wahlberg - photo ?5

Contrebande avec Ben Foster, Giovanni Ribisi et Mark Wahlberg - photo 6

Contrebande avec Ben Foster, Giovanni Ribisi et Mark Wahlberg - photo ?6

Poster de Contrebande

Affiche Espagnol de contrebande

Affiche Anglaise de Contrebande

Contrebande un film de Baltasar Kormakur - photo 1

Contrebande un film de Baltasar Kormakur - photo ?1

Contrebande un film de Baltasar Kormakur - photo 2

Contrebande un film de Baltasar Kormakur - photo ?2

Contrebande un film de Baltasar Kormakur - photo 3

Contrebande un film de Baltasar Kormakur - photo ?3

Contrebande un film de Baltasar Kormakur - photo 4

Contrebande un film de Baltasar Kormakur - photo ?4

Contrebande un film de Baltasar Kormakur - photo 5

Contrebande un film de Baltasar Kormakur - photo ?5

Contrebande un film de Baltasar Kormakur - photo 6

Contrebande un film de Baltasar Kormakur - photo ?6

Contrebande

Affiche Française

Casting de Contrebande

Mark Wahlberg
Chris Farraday
Ben Foster
Sebastian Abney

Critiques de Contrebande

  1. Première
    par Frédéric Foubert

    Vous ignorez sans doute tout du polar nordique Reykjavík-Rotterdam, et pourtant, son remake US risque de vous donner une légère impression de déjà-vu. Histoire d’un criminel repenti rattrapé par son destin, ce nouveau Wahlberg movie propose en effet une sérieuse enfilade de clichés. Cependant, presque bizarrement, le film fonctionne.Est-ce à cause de l’atmosphère particulièrement poisseuse des scènes tournées à Panama ? De la dégaine improbable de Giovanni Ribisi en caïd à barbiche ? De l’acharnement de Wahlberg à ne jamais essayer d’avoir l’air sympa ? Sans doute un peu tout ça, associé à la foi de charbonnier de Baltasar Kormákur, réalisateur dépourvu de tout surmoi « auteuriste » et guidé par la simple envie d’ouvrager une chouette petite série B du samedi soir. C’est comme le Boom Boom de John Lee Hooker plaqué sur le générique de fi n : on a beau l’avoir déjà entendu mille fois, ça reste quand même une bonne chanson.