Titre original Cristovao Colombo o enigma
Date de sortie 3 septembre 2008
Réalisé par Manoel de Oliveira
Avec Ricardo Trêpa , Manoel de Oliveira , Leonor Baldaque
Scénariste(s) Manoel de Oliveira
Distributeur Epicentre Films
Année de production 2008
Pays de production franco-portugais
Genre Film historique

Synopsis

Depuis les années 1940, Manuel Luciano a entrepris de découvrir la véritable identité de Christophe Colomb. Dans ses multiples voyages entre le Portugal et les Etats-Unis, toujours accompagné de sa femme, l'autre grande passion de sa vie, il a été le témoin de nombreux changements dans le temps et dans l'espace. Aujourd'hui, il est sur le point de dévoiler le mystère qui entoure le célèbre explorateur. Il a juste besoin de faire un dernier voyage dans la maison qui a vu naître Christophe Colomb...

Offres VOD de Christophe Colomb, L'Énigme

UniversCiné SD UniversCiné 3.99 € Louer 7.99  € Acheter
CANAL VOD SD CANAL VOD 2.99 € Louer

Toutes les séances de Christophe Colomb, L'Énigme

Photos de Christophe Colomb, L'Énigme

DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR

Christophe Colomb, L'Énigme

COLOMBO1

COLOMBO2

COLOMBO3

COLOMBO4

COLOMBO5

ManuelOliveira

Critiques de Christophe Colomb, L'Énigme

  1. Première
    par Didier Roth-Bettoni

    Que dire d’un film réalisé par un cinéaste centenaire qui pousse le défi jusqu’à être à la fois derrière et devant la caméra ? Qu’il s’agit là d’une belle preuve de vitalité physique et intellectuelle du plus vieux réalisateur toujours en activité ? Bien sûr. Mais en évoquant cela, on n’a rien dit de cet objet fuyant qu’est le film lui-même, méditation sur l’origine du fameux Génois qui a découvert l’Amérique et qui pourrait bien avoir été portugais. C’est en tout cas ici reprise l’hypothèse de l’écrivain Manuel Luciano Da Silva interprété par Oliveira. Reconstitutions figées de l’émigration de Luciano aux États-Unis en 1940, déclamations sentencieuses (et douloureusement lues phrase à phrase) de Oliveira/Luciano et de son épouse marchant sur les traces de Colomb, plans fixes interminables sur le décor poussiéreux d’un musée... Plus qu’à un film, Christophe Colomb ressemble à un spectre de film. Et son prestigieux auteur, au fantôme épuisé de l’artiste de l’épure qu’il fut.