Titre original Cesare deve morire
Date de sortie 17 octobre 2012
Durée 76 mn
Réalisé par Paolo Taviani, Vittorio Taviani
Scénariste(s) Paolo Taviani, Vittorio Taviani
Distributeur Bellissima Films
Année de production 2012
Pays de production Italie
Genre Film documentaire
Couleur Couleur

Synopsis

Théâtre de la prison de Rebibbia. La représentation de « Jules César » de Shakespeare s’achève sous les applaudissements. Les lumières s’éteignent sur les acteurs redevenus des détenus. Ils sont escortés et enfermés dans leur cellule.Mais qui sont ces acteurs d’un jour ? Pour quelle faute ont-ils été condamnés et comment ont-ils vécu cette expérience de création artistique en commun ? Inquiétudes, jeu, espérances...Le film suit l’élaboration de la pièce, depuis les essais et la découverte du texte, jusqu’à la représentation finale.De retour dans sa cellule, «Cassius», prisonnier depuis de nombreuses années, cherche du regard la caméra et nous dit : « Depuis que j’ai connu l’art, cette cellule est devenue une prison ».

Offres VOD de César doit mourir

Imineo SD HD Imineo 5.99 € Louer 14.99  € Acheter
Videofutur SD Videofutur 2.99 € Louer 7.99  € Acheter
MYTF1VOD SD HD MYTF1VOD 3.99 € Louer 9.99  € Acheter
CANAL VOD HD SD CANAL VOD 3.99 € Louer 9.99  € Acheter
FilmoTV SD FilmoTV 2.99 € Louer 9.99  € Acheter
Orange HD SD Orange 2.99 € Louer 9.99  € Acheter

Toutes les séances de César doit mourir

Photos de César doit mourir

DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR

César Doit Mourir (Documentaire)

César doit mourir

Cesar doit mourir

Cesar doit mourir

Cesar doit mourir

Cesar doit mourir

Cesar doit mourir

Cesar doit mourir

Cesar doit mourir

Cesar doit mourir

Cesar doit mourir

Affiche Française

Critiques de César doit mourir

  1. Première
    par Isabelle Danel

    Une représentation théâtrale du Jules César de Shakespeare s’achève dans la liesse. Les acteurs rentrent ensuite tous ensemble au quartier de haute sécurité de la prison de Rebibbia, à Rome. Les frères Taviani (La Nuit de San Lorenzo, 1982) nous permettent de suivre le casting et les répétitions qui ont changé la vie de ces détenus, dont certains sont incarcérés à perpétuité. Ce court documentaire affirme la puissance de l’art comme échappatoire (momentanée) à la réclusion. Intéressant mais incomplet, car si l’on voit bien les prisonniers, on ne les comprend jamais tout à fait.