Date de sortie 10 avril 2019
Durée 112 mn
Réalisé par Anne Fontaine
Avec Isabelle Huppert , Lou de Laâge , Damien Bonnard
Scénariste(s) Anne Fontaine, Pascal Bonitzer
Distributeur Gaumont Distribution
Année de production 2019
Pays de production France
Genre Comédie
Couleur Couleur

Offres VOD de Blanche comme neige

MYTF1VOD SD HD MYTF1VOD 5.99 € Louer 11.99  € Acheter
FilmoTV HD FilmoTV 4.99 € Louer 11.99  € Acheter
UniversCiné SD HD UniversCiné 4.99 € Louer 9.99  € Acheter
Orange HD SD Orange 5.99 € Louer 11.99  € Acheter
CANAL VOD SD HD CANAL VOD 5.99 € Louer 13.99  € Acheter

Toutes les séances de Blanche comme neige

Dernières News sur Blanche comme neige

Premières séances du 10 avril : Tanguy revient en force

Le nouveau film d'Étienne Chatiliez n'est pas si loin que ça de son prédécesseur. (Source : Le Film Français)

Guide des Sorties du 10-04-19

Ce qu’il faut voir cette semaine.

Photos de Blanche comme neige

AFFICHE
Gaumont Distribution / Ciné@ / Mandarin Films / Gaumont / France 3 Cinéma / Scope Pictures
GALERIE
Gaumont Distribution / Ciné@ / Mandarin Films / Gaumont / France 3 Cinéma / Scope Pictures
GALERIE
Gaumont Distribution / Ciné@ / Mandarin Films / Gaumont / France 3 Cinéma / Scope Pictures
GALERIE
Gaumont Distribution / Ciné@ / Mandarin Films / Gaumont / France 3 Cinéma / Scope Pictures
GALERIE
Gaumont Distribution / Ciné@ / Mandarin Films / Gaumont / France 3 Cinéma / Scope Pictures
GALERIE
Gaumont Distribution / Ciné@ / Mandarin Films / Gaumont / France 3 Cinéma / Scope Pictures
GALERIE
Gaumont Distribution / Ciné@ / Mandarin Films / Gaumont / France 3 Cinéma / Scope Pictures
GALERIE
Gaumont Distribution / Ciné@ / Mandarin Films / Gaumont / France 3 Cinéma / Scope Pictures
GALERIE
Gaumont Distribution / Ciné@ / Mandarin Films / Gaumont / France 3 Cinéma / Scope Pictures
GALERIE
Gaumont Distribution / Ciné@ / Mandarin Films / Gaumont / France 3 Cinéma / Scope Pictures
GALERIE
Gaumont Distribution / Ciné@ / Mandarin Films / Gaumont / France 3 Cinéma / Scope Pictures
AFFICHE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE

Blanche comme neige, affiche

Blanche comme neige, affiche

Lou de Laâge (Claire)

Lou de Laâge (Claire)

Isabelle Huppert (Maud)

Isabelle Huppert (Maud)

Lou de Laâge (Claire), Isabelle Huppert (Maud)

Lou de Laâge (Claire), Isabelle Huppert (Maud)

Isabelle Huppert (Maud), Benoît Poelvoorde (Charles)

Isabelle Huppert (Maud), Benoît Poelvoorde (Charles)

Benoît Poelvoorde (Charles), Richard Fréchette (Père Guilbaud)

Benoît Poelvoorde (Charles), Richard Fréchette (Père Guilbaud)

Lou de Laâge (Claire)

Lou de Laâge (Claire)

Jonathan Cohen (Sam), Lou de Laâge (Claire)

Jonathan Cohen (Sam), Lou de Laâge (Claire)

Lou de Laâge (Claire), Richard Fréchette (Père Guilbaud)

Lou de Laâge (Claire), Richard Fréchette (Père Guilbaud)

Lou de Laâge (Claire), Isabelle Huppert (Maud)

Lou de Laâge (Claire), Isabelle Huppert (Maud)

Vincent Macaigne (Vincent)

Vincent Macaigne (Vincent)

Critiques de Blanche comme neige

  1. Première
    par Thierry Chèze

    Anne Fontaine aime varier les genres et les ambiances. Ainsi, après avoir filmé l’enfer vécu par des religieuses polonaises violées pendant la Seconde Guerre mondiale (Les Innocentes), puis adapté non sans audace Marvin ou la belle éducation d’Édouard Louis (En finir avec Eddy Bellegueule), la réalisatrice s’aventure dans une relecture de Blanche-Neige des frères Grimm. La jeune Claire, victime de la jalousie de sa belle-mère, échappe à une tentative de meurtre fomentée par ses soins et se réfugie dans un village isolé où elle va réveiller l’émoi de ses habitants, et plus particulièrement de sept hommes qui vont tomber sous son charme envoûtant. Le projet est audacieux, mais le résultat pas pleinement à la hauteur. La faute à une mise en place aux pieds de plomb et terriblement scolaire de l’intrigue et des personnages. Le film tarde à entrer dans le vif de son sujet et à déployer cette comédie érotique portée par une héroïne (Lou de Laâge, sensuellissime) au départ inconsciente de son pouvoir de séduction, puis se libérant, à son corps de moins en moins défendant, de son éducation stricte. Chez Anne Fontaine, la chair et le sexe ne sont jamais tristes. Chaque face-à-face entre « sa » Blanche-Neige et ses sept courtisans flirte avec un absurde savoureux mais hélas jamais totalement poussé à son paroxysme. Comme freiné par le poids du raisonnable, symbolisé par le choix de confier le rôle de la marâtre à Isabelle Huppert, déjà mille fois vue – et bien plus inspirée – dans ce registre.