Titre original Arthur Newman
Date de sortie 7 mai 2014
Réalisé par Dante Ariola
Avec Emily Blunt , Lucas Hedges , Anne Heche
Scénariste(s) Becky Johnston
Distributeur Mars Distribution
Année de production 2014
Pays de production US
Producteurs Becky Johnston Brian Oliver
Genre Comédie dramatique

Synopsis

Wallace Avery ne supporte plus sa vie. Divorcé et insatisfait en amour, il a même laissé la distance s’installer entre lui et son fils. Il opte alors pour une solution radicale : il met en scène sa propre mort, s’achète une nouvelle identité – Arthur Newman – et met le cap sur son paradis personnel – Terre Haute dans l’Indiana – où il espère pouvoir devenir golfeur professionnel. Car pour avoir droit à une deuxième chance, Wallace estime qu’il lui faut se glisser dans la peau de quelqu’un d’autre. Mais ses plans sont remis en question quand il croise la route de Michaela Fitzgerald qu’il découvre sans connaissance au bord de la piscine d’un motel. Tandis qu’elle met deux heures à comprendre qui se cache derrière «Arthur Newman», il faut bien plus de temps à Wallace pour percer à jour la véritable identité de la jeune femme… Peu à peu, ces deux êtres qui tentent désespérément de changer d’identité s’accepteront tels qu’ils sont et s’éprendront l’un de l’autre…

Toutes les séances de Arthur Newman

Photos de Arthur Newman

DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR

Arthur Newman

Arthur Newman

Arthur Newman

Arthur Newman

Affiche Us

Arthur Newman

Arthur Newman

Arthur Newman

Arthur Newman

Arthur Newman

Arthur Newman

Arthur Newman

Arthur Newman

Arthur Newman

Arthur Newman

Arthur Newman

Arthur Newman

Arthur Newman

Arthur Newman

Affiche Française

Casting de Arthur Newman

Emily Blunt
Mike Fitzgerald
Lucas Hedges
Kevin Avery
Anne Heche
Mina Crawley

Critiques de Arthur Newman

  1. Première
    par Renan Cros

    Qui n’a jamais rêvé de tout plaquer et de changer d’identité ? De ce postulat très romanesque, Dante Ariola ne tire hélas qu’une bluette aussi inoffensive que décorative. Engoncés dans leur flegme britannique, Colin Firth et Emily Blunt peinent à insuffler de l’énergie et de la folie à cette cavale identitaire dont le canevas, très répétitif, accumule les scènes psy explicatives, au détriment du
    road-movie. Alors que l’on devrait se passionner pour les aventures de ce duo romantique de fugitifs, on finit surtout par bâiller poliment devant un mélodrame anonyme.