DR
DR
DOLE Marcel
DR
DR
DR
DR
DR
DOLE Marcel
DR
dr
DR
VOINQUEL RAYMOND
RODRIGUE VICTOR
DR
DR
DOLE Marcel
DR
DR
DR
DR
DR
DOLE Marcel
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
RONALD Paul
DR
DR
DR
DR
DR
DOLE Marcel

LE JOUR SE LEVE (1939)

Film de Marcel CARNE Jean GABIN

L'AFFAIRE DOMINICI (1972)

Film de Claude BERNARD-AUBERT Jean GABIN

LE PRÉSIDENT (1960)

Film de Henri VERNEUIL Jean GABIN et Bernard BLIER

L'ANNEE SAINTE (1976)

Film de Jean GIRAULT Jean GABIN et Jean-Claude BRIALY

LE QUAI DES BRUMES (1938)

Avec Jean Gabin et Michèle Morgan

PEPE LE MOKO (1936)

Film de Julien DUVIVIER Mireille BALIN et Jean GABIN

REMORQUES (1939)

Avec Jean Gabin et Michèle Morgan

LE SOLEIL DES VOYOUS (1967)

Film de Jean DELANNOY Jean GABIN

LE TATOUE (1968)

Film de Denis DE LA PATELLIERE Jean GABIN et Louis DE FUNES

LE CHAT (1971)

Film de Pierre GRANIER-DEFERRE Simone SIGNORET et Jean GABIN

MELODIE EN SOUS-SOL (1962)

Film de Henri VERNEUIL Maurice BIRAUD, Alain DELON et Jean GABIN

LA BELLE EQUIPE (1936)

Film de Julien DUVIVIER Jean GABIN

LA MARIE DU PORT (1950)

Film de Marcel CARNE Jean GABIN et Nicole COURCEL

DEUX HOMMES DANS LA VILLE (1973)

Jean Gabin et Alain Delon

GAS-OIL (1955)

Film de Gilles GRANGIER Jean GABIN

FRENCH CANCAN (1954)

SOUS LE SIGNE DU TAUREAU (1968)

Film de Gilles GRANGIER Jean GABIN et Colette DEREAL

POUR UN SOIR ; STELLA MARIS (1931)

Film de Jean GODARD Jean GABIN

L'AGE INGRAT (1964)

Film de Gilles GRANGIER Jean GABIN et FERNANDEL

MARTIN ROUMAGNAC (1946)

RAZZIA SUR LA CHNOUF (1955)

Film de Henri DECOIN Jean GABIN, Albert REMY et Michel JOURDAN

LA BETE HUMAINE (1938)

Film de Jean RENOIR Jean GABIN et Simone SIMON

MAIGRET TEND UN PIEGE (1957)

Film de Jean DELANNOY Jean DESAILLY et Jean GABIN

LE RECIF DE CORAIL (1938)

Film de Maurice GLEIZE Jean GABIN et Ferdinand FABRE

DES GENS SANS IMPORTANCE (1955)

Film de Henri VERNEUIL Jean GABIN

GUEULE D'AMOUR (1937)

Film de Jean GREMILLON Mireille BALIN et Jean GABIN

ADIEU LES BEAUX JOURS (1933)

LA MINUTE DE VERITE (1952)

Film de Jean DELANNOY Jean GABIN

LE JARDINIER D'ARGENTEUIL (1966)

MONSIEUR (1964)

Film de Jean-Paul LE CHANOISMaryse MARTIN, Mireille DARC et Jean GABIN

MIROIR (1947)

Film de Raymond LAMY Jean GABIN

GOLGOTHA (1935)

Film de Julien DUVIVIER Edwige FEUILLERE et Jean GABIN

PARIS-BEGUIN (1931)

Film de Augusto GENINA avec Jeanne MARNAC, Jean GABIN, Jean-Max, Charles LAMY

LA GRANDE ILLUSION (1937)

Film de Jean RENOIR Pierre FRESNAY et Jean GABIN

LES GAIETES DE L'ESCADRON (1932)

LA NUIT EST MON ROYAUME (1951)

Film de Georges LACOMBE avec Jean GABIN, Simone VALERE, Gerard OURY, Suzanne DEHELLY

LES GRANDS SEIGNEURS (1962)

Film de Gilles GRANGIER Jean GABIN et Madeleine ROBINSON

Ce soir à 22h20, France 2 propose dans Un jour, un destin de revenir sur la vie et la carrière du grand Jean Gabin dans l'émouvant Jean Moncorgé, la face cachée de Jean Gabin. Difficile de ne pas être ému en découvrant dans ce document ce que furent les derniers mois de Jean Gabin, d’août à novembre 1976. À cette période, l’acteur est la grande star du cinéma français. Mais cet homme pudique et misanthrope semble lassé de la notoriété. Il n’a plus qu’une obsession : vivre en vrai paysan à la Pichonnière, la ferme d’élevage qu’il a rachetée en Normandie. "Etre comédien est un travail sérieux, mais être éleveur est un vrai métier" confie-t-il. Hélas, la terrible sécheresse du mois d’août décime ses troupeaux de vaches. Alors que l’état indemnise grassement les autres agriculteurs de l’Orne, on lui refuse le moindre centime… Jaloux de sa fortune supposée, les syndicats agricoles ont fait pression en haut lieu contre "la célébrité de Paris". Gabin ne se remettra jamais de cette blessure. La gorge nouée, son fils Mathias se souvient : "En apprenant la nouvelle devant la télévision, mon père m’a dit : ils ne veulent pas de moi, ils ne m’accepteront jamais. Et il s’est effondré en larmes, lui qui ne pleurait jamais…" Nous sommes le 15 août 1976. Le lendemain, il met en vente sa ferme puis se mure définitivement dans le silence. Le 15 novembre, Jean-Alexis Moncorgé meurt d’une crise cardiaque à l’Hôpital américain de Neuilly-sur-Seine.Jean-Baptiste Drouet