Un indien dans la ville
ICE3

La comédie avec Miou-Miou, Thierry Lhermitte, Arielle Dombasle et patrick Timsit revient ce soir à la télévision.

Ce soir, TFX rediffuse Un indien dans la ville, la comédie d'Hervé Palud dans laquelle Thierry Lhermitte retrouve son fils élevé dans la jungle par son ex-femme. Le jeune homme du nom de Mimi Siku (Ludwig Briand) le suite alors à Paris et découvre un tout autre monde dans lequel il va devoir s'intégrer, tandis que son père est quant à lui englué dans une transaction financière difficile avec un homme d'affaires letton peu recommandable. Comédie populaire par excellence, le film regorge de scènes et de répliques cultes, qui finissent par rentrer dans le langage courant. De l'araignée géante Maïtika au générique fredonné par Tonton David ("Chacun sa route, chacun son chemin..."), Un indien dans la ville est entré dans l'inconscient collectif comme le font les grands films populaires au fil des années.

Sorti en fin d'année 1994, Un indien dans la ville fut un immense succès en salles avec près de 8 millions d'entrées et fait encore aujourd'hui le bonheur des chaînes qui le rediffusent. Il figure ainsi dans le top 3 de Lhermitte, qui a fait mieux en 2006 avec Les Bronzés 3 (10 millions) et Le Dîner de Cons, en 1998. Suite à ce carton plein, en 1996, Mimi Siku a même été le héros d'un jeu vidéo (développé par Titus Interactive) et un ans plus tard, il a eu droit à un remake américain, Un Indien à New York, porté par Tim Allen et Martin Short, qui n'a cependant pas autant marché. Dix ans plus tard, son réalisateur a connu un nouveau succès critique avec Albert est méchant, porté par Michel Serrault et Christian Clavier, mais au box-office, il n'a pas franchi les 500 000 entrées.

Les Bronzés : découvrez notre quiz sur la comédie culte

Le synopsis d'Un indien dans la ville : Stéphane Marchadot (Thierry Lhermitte), Steph pour les intimes, spécialiste des marchés asiatiques, part pour l'Amazonie régler son divorce avec Patricia (Miou-Miou), partie il y a 13 ans. Il voit l'avenir en rose. Les affaires marchent très bien et dans un mois, il se remarie avec Charlotte (Arielle Dombasle), une jeune beauté piquée de mystique orientale. Mais une surprise l'attend à son arrivée. Treize ans, c'est exactement l'âge de Mimi-Siku (Ludwig Briand), son fils, élevé dans la forêt par les indiens. Patricia l'avait plaquée enceinte et il n'en savait rien. Divorcé mais piégé, papa "Baboune" ramène son fils-indien à Paris où les problèmes commencent. Les cours du soja se sont effondrés et son associé, Richard (Patrick Timsit), qui attendait ses ordres, n'a pas vendu à temps. Le petit sauvage ne cesse de faire des bêtises et escalade comme un singe la Tour Eiffel. La mafia lettone le menace et il sabote les projets de mariage de son père. Steph stresse de plus en plus et petit indien tombe amoureux.