Les Trois Frères
Capture d'écran

"Plutôt Braque... Vasarely"

Ce soir TMC rediffuse Les Trois Frères, la comédie culte des Inconnus. Dans le numéro de janvier de Première, nous revenions justement sur la création et le tournage du film (vous pouvez toujours trouver le magazine en kiosque ou l’acheter ici) et Élie Semoun et Bernard Farcy nous faisaient des confidences sur la scène du dîner, quand Pascal invite son patron et ses deux frères débarquent après avoir pris de la drogue. « Avec Didier Bourdon et Bernard Farcy, on s’est payé une énorme crise de fou rire pendant la scène du dîner où je dis ‘plutôt Braque... Vasarely’. Impossible de s’arrêter, c’était mémorable, le truc irrépressible. Ça a dû durer une heure ! Ça me gênait d’ailleurs un peu, j'étais quand même un débutant », se souvient Élie Semoun. « C’était mon premier rôle dans un film professionnel. Pour jouer un assistant un peu teigneux, ce n’était pas dur de venir me chercher. (Rires) Pascal Légitimus nous avait mis en scène avec Dieudonné et on était assez liés. On était un peu de la même famille avec Les Inconnus, en toute modestie. On se marrait bien, à l'époque où Dieudonné était encore fréquentable… C’était un tournage super drôle, très détendu. C’est rare dans une comédie, généralement on ne se marre pas tant que ça parce que l’humour, c’est paradoxalement très sérieux ».

Bernard Farcy, qui joue le patron, décrit son personnage comme un type à « l’ego surdimensionné, stupide, une caricature de l'imbécile doré qui utilise tous les clichés du petit pouvoir. Je ne lui ai pas fait de cadeau. (Rires) Des comme ça, il y en dans tous les métiers. Ils m’ont laissé extrêmement libre d’improviser, ce que je ne me suis pas gêné de faire. La réplique ‘Les frères Mickey’, c'est de moi par exemple. C'est venu comme ça pendant la scène. Campan et Bourdon étaient très précis, mais c’était une rigueur souple, si j'ose dire. »

Les Trois Frères, ce soir à 21 h sur TMC.

A lire aussi sur Première