DR

Au programme du petit écran ce soir, la rencontre entre Franck Dubosc et Kev Adams, le voyage spirituel de Patrick Swayze dans les bidonvilles indiens et l'odyssée futuriste de Matt Damon pour le réalisateur de District 9.

Fiston de Pascal Bourdiaux

Depuis qu'il a 7 ans, Alex a une obsession : séduire Sandra Valenti, la plus jolie fille d'Aix en Provence et, à ses yeux, la plus jolie fille du monde. Alex est paralysé à l'idée d'échouer et, pendant 13 ans, il rêve à la jeune fille sans jamais oser l'aborder. Aujourd'hui, il lui faut un plan infaillible. Il décide de recourir à Antoine Chamoine, ex-gloire locale qui, vingt ans auparavant, a séduit Monica, la mère de Sandra.

Après avoir connu un baptême du feu plutôt réussi avec le succès en salles du Mac, sa première réalisation en 2010, Pascal Bourdiaux, ancien réalisateur d'épisodes d'Un gars une fille, orchestrait la rencontre de deux générations de la comédie française à travers deux de leurs principaux représentants : Franck Dubosc et Kev Adams. Le premier jouant les profs de drague pour le second, les deux acteurs se retrouvent en terrain familier pour ce film qui a su se mettre le public dans la poche. Avec un peu moins de deux millions d'entrées à sa sortie, Fiston a confirmé le potentiel bankable inégalé pour sa génération de Kev Adams, qui continue d'aligner depuis carton public sur carton public.

Fiston est diffusé ce soir à 20h50 sur M6.

La cité de la joie de Roland Joffé

Rencontre à Calcutta d'un paysan et de sa famille qui ont fuit la misère des campagnes et d'un médecin américain qui fuit un échec professionnel.

En 1985, le roman de Dominique Lapierre La cité de la joie est un colossal succès d'édition, vendu à plusieurs millions d'exemplaires à travers le monde et traduit dans plus d'une trentaine de langues. Inspiré de l'histoire vraie de deux religieux ayant travaillé dans les bidonvilles de Calcutta, le livre est adapté sept ans plus tard par Roland Joffé, déjà auréolé quelques années plus tôt d'une Palme d'Or avec Mission. Malgré son message d'espoir et de solidarité, le film ne connut cependant pas le même succès que le livre, puisqu'il fut un échec au box-office et obtint des critiques moins élogieuses que les précédents films du réalisateur. Ce fut par ailleurs l'un des derniers grands rôles de Patrick Swayze avant une longue traversée du désert dans les années 1990.

La cité de la joie est diffusé ce soir à 20h45 sur Ciné+ Émotion.

Elysium de Neill Blomkamp

En l'an 2159, l'humanité est divisée en deux classes : l'une très riche vivant sur une station spatiale immaculée appelée Elysium, et le reste du monde parqué sur une Terre surpeuplée et dévastée. Le ministre Rhodes, représentant la ligne dure du gouvernement, ne recule devant rien pour faire appliquer les lois anti-immigration et préserver le luxueux mode de vie des habitants d'Elyisum. Ce qui n'empêche pas les habitants de la Terre de tenter de rejoindre la station spatiale par tous les moyens. Quand le malchanceux Max se retrouve acculé, il accepte une mission périlleuse qui pourrait, s'il la mène à bien, non seulement sauver sa vie mais aussi rétablir l'équilibre entre ces deux mondes polarisés.

Après avoir été révélé par le très remarqué District 9 en 2009, le cinéaste sud-africain Neill Blomkamp signait son retour en 2013 avec Elysium, dans lequel il affirme de nouveau sa singulière patte esthétique. Porté par Matt Damon dans la peau d'un homme d'en bas prêt à tout pour rejoindre le monde des riches pour sauver sa vie, le film est également porté par Jodie Foster, Diego Luna , William Fichtner, Wagner Moura (Narcos) et l'acteur fétiche de Blomkamp, son compatriote Sharlto Copley. Succès confortable en salles, il attira notamment 1,5 million d'entrées dans les cinémas français.

Elysium est diffusé ce soir à 20h40 sur OCS Choc.